Cours de cuisine pour célibataires ! L’une des solutions ?

L’article est écrit depuis octobre mais publié ce matin dans le cahier Mon Toit-Actuel de la Presse ! Surprise donc. Aprés avoir parlé, hier, des femmes célibataires qui enfantent seules, voici l’autre côté de la médaille…Une nouvelle manière de rencontrer l’âme-soeur : des cours de cuisine pour célibataires avec l’entreprise Cook Dating.
J’ai assisté à la première heure de l’un de ces cours le lendemain du lancement de mon livre, le 16 octobre dernier. D’ailleurs, ce billet en est un peu la conséquence même si je n’en avais pas parlé.
Honnêtement, ce cours ne m’a pas convaincu que l’on peut rencontrer quelqu’un par ce moyen. Les hommes présents me semblaient beaucoup trop vieux pour moi. Mais j’avoue que l’un d’eux semblait intéressant. D’autres semblaient avoir triché sur leur date de naissance. Le cours était pour les 30-45 ans.
Mais je crois que c’est mieux que Réseau Contact par exemple. Une méthode qui ne fonctionne pas du tout pour moi. Une photo et une description ne transmettent rien. C’est froid et impersonnel. J’ai besoin du contact humain, des vibrations de la personne, de sentir son énergie. Rien de tout ça ne passe par l’écran d’un ordinateur. Sauf que je connais plusieurs amies qui ont ainsi rencontré leur conjoint.

La difficulté de rencontrer
Finalement, ce qui ressort de tout ça est que la rencontre amoureuse n’est pas évidente dans notre société. Est-ce aussi le fait que les gens ( surtout les hommes selon mon expérience perso) ne sont pas prêts à s’engager, magasinent et picorent de relation en relation jetable comme un vieux kleenex.
On cherche toujours mieux ? On veut la perfection et la facilité. Les femmes veulent des hommes roses et machos à la fois qui communiquent et réparent les toilettes. Les hommes veulent des mannequins à grosses boules qu’ils vont pouvoir protéger. J’exagère à peine non ?
Pas évident aussi quand on constate qu’hommes et femmes attendent joyeusement que chacun fasse le premier pas, histoire de ne pas prendre de risques. Peur de se faire rejeter, peur de se faire dire non, etc…
C’est peut-être pour ceci que j’ai finalement apprécié la drague française même si parfois je la trouve lourde. En tout cas, il vaut mieux se faire draguer que de passer inaperçue.
Sur mon cas perso, j’ai trouvé la réflexion du père de Nadia intéressante. Je l’ai croisé au Salon du livre. Il demandait à sa fille si j’étais en couple. «Elle a trop de drive», a-t-il répondu lorsque cette dernière lui mentionnait mon célibat. C’est bien ça Nadia ? Je le cite correctement ? ;-)
Alors on fait quoi ? On présente des amis, on sort dans les bars ? On participe à des activités de célibataires ? On aborde tous les inconnus qui nous plaisent, quitte à se faire dire non 10 fois sur 10 ?
Une chose est certaine. Il faut sortir de chez soi car le Prince charmant ne viendra pas frapper à sa porte en disant : « C’est moi l’homme de ta vie ». À moins bien sur qu’un charmant voisin n’ait besoin de sucre !

AJOUT : un point dont je traite en fin d’article. Le fait que les gens ne veulent pas dire en public qu’ils utilisent ce genre de rencontres. Je trouve qu’il est encore trés tabou de dire qu’on est incapable de rencontrer quelqu’un. Comme si on avait une tare, un problème caché. D’ailleurs lorsque j’avais fait des articles sur le célibat, plusieurs m’avaient mentionné le fait qu’être célibataire est encore considéré comme une tare ou un handicap. Le fait d’être seul démontrerait donc une incapacité psychologique alors que le fait d’être en couple reflète l’équilibre ? Pas certaine. Tout dépend des gens pas du statut matrimonial. Non ?
Mais qui n’a pas eu cette réflexion : si cette personne est encore célibataire c’est qu’elle doit avoir un vice caché ??

About these ads

13 Réponses

  1. Je trouve ca cool comme concept moi! Bon c’est sur que j’adore cuisiner et que je n’aurais pas besoin de cours mais bon…hey que je suis modeste la la la!Mais je crois qu’il faut faire confiance au concept. C’est peut-etre trop nouveau. Et puis tu vas voir qu’avec la generation pizza pochette, ca risque d’etre bon pour eux, au contraire!Je suis du genre qui préfère se planter que de ne pas bouger. Le principal est que tu te sentes à l’aise avec la facon dont tu as choisi. Je te conseille des cours de théatre. Avec ce genre de cours-la, tu te doit d’etre toi-meme et ca favorise le contact puisque ca se fait en gang. C’est fou les couples que j’ai vue se former et…se marier aussi! Qui sait, on sait jamais!

  2. Karla : Je ne dis pas que c’est un mauvais concept mais j’aimerais des cours avec des hommes plus jeunes….Mais excellente suggestion pour les cours de théâtre…En plus c’est l’un de mes rêves d’essayer le théâtre. Reste à trouver le BON cours…

  3. Je peux t’aider pour ca par contre! Stéphane Castellon (sur mon Facebook) donne des cours de theatre. C’est vraiment un bon gars! Sinon, il peut te referrer a un autre sans probleme! Sinon, Diane Roussel(sur mon Facebook) fait partie de la ligue de theatre amateur du Québec, elle sera de bons conseils.Have fun maintenant!

  4. Commentaire a AJOUTSerieux? Je n’avais sentie ce genre de tabou. C’est vrai que je suis en couple mais j’ai quand meme pas pris le premier sur le bord?!!!C’est arrivé comme ca. Je connais enormément de gens super qui sont celibataire. Et c’est loin d’etre des gens Vice-caché!!! Mais comme toi, ils travaillent et ont moins de temps a consacrer aux rencontres. Je crois que si l’on veux rencontrer des gens bien, il faut justement pas les rencontrer dans des agences de rencontres!!! Je te propose le theatre mais nombreux sont celles qui rencontrent des gens super dans des rencontres de leur hobbys respectif. Apres lecture de ton billet, je me rends bien compte de ma chance. On a tendance a prendre ca pour acquis des fois…

  5. Tu résumes assez bien le propos de mon père. À son âge, il est surpris de voir beaucoup de jeunes femmes qui aimeraient avoir un chum ne rencontrer personne. Il serait tout à fait d’accord avec toi sur le fait que plusieurs gars aiment se poser en mentor et protéger l’élue de leur coeur. Or, plus une femme se réalise, plus elle est autonome et moins elle a besoin de mentorat et protection. Ce qui devrait impliquer une relation égalitaire, mais certains gars se sentent alors inutiles, voire relégués au rôle de cajoleurs ou de géniteurs. Il faudrait peut-être leur demander plus souvent comment ils voient cela…

  6. Petit commentaire d’homme.On m’a dit il n’y a pas si longtemps que le monde est notre miroir. Que nos paroles ou nos écrits sont ce que nous sommes vis-à-vis des autres. Durs durs à accepter pour l’ego, mais avec le recul, j’ai dû me rendre à l’évidence, dans mon cas, que c’était vrai. L’est-ce pour toi?

  7. Karla : En y pensant bien, il y a plein de manière de rencontrer. C’est peut être simplement qu’on ne se donne pas la peine…Nadia : Certains gars doivent avoir des problèmes avec ça mais sûrement qu’ils en existent des différents. Sauf que la majorité des femmes célibataires sont celles qui se réalisent….Anonyme : Cela fait longtemps que je connais et crois en cette théorie. En fait, les gens qui nous dérangent, démontrent généralement l’un de nos défauts…Mais l’objectif ici est d’avoir aussi l’opinion d’hommes ( puisque ce sont des femmes, en couple en plus, qui commentent). Honnêtement, est-ce que les femmes qui se réalisent perdent leur attrait pour un homme ?

  8. Dans mon cas, mon grand aime les femmes fortes et epanouies. Il trouve ca terriblement sexy! Pas de probleme pour moi dans ce cas!

  9. Karla : C’est ça notre problème, les hommes qui aiment ce type de femmes ont déjà trouvé ;-)

  10. J’avoue!

  11. Je ne pense pas que les femmes qui se réalisent perdent leur attrait. Je pense seulement que ça fausse un peu les rapports auxquels on est habitués et qu’il faudrait donc entendre plus les hommes à ce sujet pour rétablir la communication et savoir quoi se dire et comment.

  12. Cécile, je pense que l’important est de rencontrer plein de monde et qui sait, peut-être finiras-tu par y trouver un chum. J’ai déjà parlé de Meetup.com et Meetin.org ici : http://panthererousse.blogspot.com/2007/11/rencontres.htmlCe ne sont pas tous des célibataires dans ces groupes, mais je pense qu’il y en a beaucoup, les gens en couple ont moins tendance à se chercher des activités comme ça. Et beaucoup de gens là-dedans sont pas mal trop jeunes pour moi, mais toi tu en trouverais de ton âge. Beaucoup d’anglophones, les sites sont en anglais, mais en fait, il y a des gens de toutes sortes d’origines, souvent multilingues. Dimanche je suis allée bruncher avec un groupe puis on a été plusieurs à aller prendre un café ailleurs et hier soir, je suis allée à ma 2e rencontre du groupe «Parliamo italiano a Montreal», qui fait partie de Meetup. C’est le fun, les activités sont variées et tu rencontres des personnes que tu n’aurais pas croisées autrement. En tout cas moi j’aime ça. Je suis pas mal résignée à rester célibataire, mais ça ne me dérange plus tellement, on dirait que je me suis mise à vraiment apprécier d’être seule.

  13. De plus en plus sélective …de moin en moin sélectionné!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 85 followers

%d bloggers like this: