Séduite par la coupe menstruelle ou mooncup !

En France, on appelle celà mooncup, ici diva cup ou coupe menstruelle.

J’en avais déjà parlé après mon passage à Christiane Charrette. Depuis j’ai changé d’avis et je suis devenue une utilisatrice convaincue de la coupe menstruelle. Et j’encourage toutes les femmes à essayer au moins. De toute manière, la compagnie vous rembourse si ce n’est vraiment pas pour vous.
Mais ma propre expérience démontre qu’il faut toujours essayer une deuxième fois.
En fait, c’est un peu la réaction de Christiane Charrette et François Cardinal qui m’a poussée ainsi que la nécessité. Lire que le matin de mes menstruations, je n’avais plus de tampons. Une étourderie qui me fera économiser bien de l’argent, de l’énergie et éviter d’embourber l’usine de filtration des eaux usées.
Ce lundi matin, je n’ai pas le choix. Plus de tampon, pas de serviettes, je ressaye donc la coupe menstruelle. Ça va. La retirer demande plus de dextérité. Sauf qu’une fois qu’on saisit le truc, c’est un jeu d’enfant.
Je suis devenue une utilisatrice satisfaite et convaincue donc lors de mes deux dernières menstruations. Imaginez l’argent économisé. Vraiment une invention merveilleuse.
On ne le sent pas. À part le léger mal de ventre du premier jour, les règles passent inaperçues. Je la change aux 12 heures, matin et soir. Je le ferai aux 24 heures, mais est-ce une bonne idée ?
Par ailleurs, on suggère de la stériliser entre les périodes d’utilisation. Comme la faire bouillir dans de l’eau.
Sinon, avez-vous d’autres suggestions à donner aux femmes encore non convaincues. Finalement, il n’y a rien de dégueu. Je m’excuse, mais c’est votre corps ? votre sang ? Rien de plus dégueu que d’enlever un tampon ou une serviette hygiénique non ? Pourquoi sommes-nous aussi dédaigneuses ?
Publicités

4 Réponses

  1. Je ne suis pas une utilisatrice de la coupe, mais je serais prudente en ce qui a trait au nombre d’heures consécutives d’utilisation. Je me rappelle trop bien l’époque où le choc toxique faisait jaser… Cette infection se développait chez celles qui portaient le même tampon plus de dix heures créant ainsi un milieu propice à la prolifération de bactéries toxiques.

  2. @ Nadia: le choc toxique est causé aussi par une utilisation prolongée d’un tampon qui a un degré d’absorption plus élevé que notre besoin réel, ce qui n’est pas le cas avec la Coupe. Les fabricants précisent bien qu’il n’y a aucun danger avec la Coupe. Quant à l’éventuel dégoût que cela pourrait occasionner, il n’a pas lieu d’être, puisque le sang menstruel est propre, c’est-à-dire qu’il ne contient aucune bactérie pathogène chez la femme en bonne santé.@ CG: J’ai hâte d’avoir la mienne…

  3. Le seul moment ou le Syndrôme du Choc Toxique pourrait survenir, c’est si vous ne vous lavez pas bien les mains au moment d’insérer et de retirer la fameuse coupe. Sérieusement, après seulement une journée d’utilisation, j’étais rendue une pro. Je suis vendue DivaCup.. c’est merveilleux. Et pour l’environnement.. et pour nous puisque les tampons absorbent tout.. même le liquide sécrété par notre corps qui est essentiel.. la DivaCup n’absorbe rien, c’est une coupe pour recueillir le sang, voilà tout :).

  4. J’utilise la diva cup depuis un an et je ne pourrais m’en passer. Vers la fin de mes règles je la garde 24 heures sans problèmes. Tout dépend de la quantité de sang recueuilli, car quand elle est pleine, ça peut couler un peu!Bravo Cécile pour ta persévérance!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :