Frais médicaux refusés pour les impôts

Je viens d’en apprendre une belle. Saviez-vous que les frais médicaux pour les massothérapeutes et naturopathes ne sont pas des frais médicaux admissibles au Québec dans votre déclaration de revenus ? Merveilleux ! Si vous n’avez pas d’assurance comme la majorité des travailleurs autonomes, payez donc la totale! Là je regrette l’assurance plombée que j’avais lorsque je travaillais à la ville.
En même temps, il me semble normal de reconnaître des frais telle que la massothérapie, « genre comme » utile pour le type de travail que je fais, toujours assise à l’ordinateur.
Résultat : je viens d’envoyer 543 $ de plus au gouvernement.
Et merde !

Publicités

11 Réponses

  1. Est-ce que tu veux dire que même avec une référence du médecin, ces reçus ne peuvent être envoyés comme frais médicaux ?Voyons… puis après le gouvernement tentera de nous convaincre qu’il veut faire plus de prévention.

  2. Iabelle, je ne sais pas mais moi je n’ai pas de référence du médecin. 1- ma médecin de famille refuse de prescrire des massages 2- je ne la vois qu’1 fois par année pour mon check-up alors…Je n’ai pas envie d’aller déranger un médecin surchargé pour me faire prescrire des soins dont j’ai besoin…Aprés comme tu dis vive la prévention !

  3. c’est parce que je m’étais fait prescrire un massage quand j’étais enceinte… je n’en suis toujours pas revenue !!! Ça me choque beaucoup, que tu ne puisses pas déduire ces frais.

  4. Y a quand même des limites à faire payer l’ensemble des contribuables pour une personne qui veut se faire tripoter. Les taxes sont assez cher de même. Les massages c’est au frais du demandeur avec des extras ou pas…

  5. Heu Marcello, waou, plein de trucs médicaux sont remboursés et je paye pour l’assurance médicaments que je n’utilise JAMAIS. Pourquoi la médecine alternative comme la massothérapie ne serait pas déductible ? Je m’excuse mais les massages sont trés thérapeutiques et bénéfiques pour la santé physique. C’est de la prévention et devrait être remboursés.Pourquoi les gars pensent toujours aux massages sexuels ?

  6. je suis un peu d’accord avec Marcello, frais dentaires, lunettes, soins des pieds, manucures, ortheses, un moment donné il faut arreter de solliciter l’état. Par contre on devrait avoir le droit de s’assurer de façon privée pour tous soins médicaux quels qu’ils soient. Patrick (Montréal)

  7. Patrick, on a le droit tant qu’on paye et ça coute un bras et une jambe. Sauf qu’il me semble que les soins acceptés par les assurances en général ( masso et naturo) devraient aussi être des soins médicaux reconnus. Tu mélanges tout en incluant le soin de pieds et la nanucure. Je ne parle pas d’esthétisme mais de soins de santé.

  8. Cécile: tu dis Pourquoi la médecine alternative comme la massothérapie ne serait pas déductible ? C’est un gros débat que tu relances là, mine de rien. Qui va décider quels sont les traitements « alternatifs » qui méritent d’être déduits et lesquels ne le mérite pas, quand même les praticiens de ces traitements ne s’entendent pas entre eux?

  9. Je comprends pour la massotherapie pour relaxation ou des choses comme ca, mais quand c’est prescrit par le medecin il a une limite.. ca me coute pres de 3000$ par annee en traitement de massotherapie, et c’est la seule chose qu’on a trouver pour reduire mes douleurs, alors je penses que les recus devraient etre accepte comme frais medicaux dans les impots.

  10. va voir revenu canada it-519r2 page 3 les naturopathes sont admissible aussi au Québec voir in.130 page 22 aussi les naturopathes sont admissible

  11. Finalement, on se rend compte que ce que l’État défraie complètement avec nos impôts, ce sont les visites médicales – si vous avez un médecin de famille ou un spécialiste référé par le médecin de famille ! – et les hospitalisations…quand c’est vraiment très très grave !! Quand bien souvent la prévention n’y était pas…

    Tout le reste – soins des dents, de la vue, des pieds, naturopathie, acupuncture etc., pratique de sports encadrée – qui est relié à la prévention ou à la conservation de la santé…l’impôt se charge de vous remettre dans le droit chemin avec une kyrielle d’exceptions inadmissibles aux crédits d’impôt. Alors, vaut mieux être très riche ou très pauvre…et en santé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :