Sarkozy l’irrespectueux

Tout le monde a entendu parler de l’attitude du président français Nicolas Sarkozy qui arrête une entrevue car il n’a pas aimé la question de la journaliste au sujet de sa vie privée. Vous pouvez voir l’affaire via le blogue de Pat. Quel manque de classe de la part d’un président d’un pays. Il aurait pu simplement dire qu’il ne répondrait pas à cette question fermement et qu’il ne répondrait à aucune des questions concernant sa vie privée.
Ce qui m’a le plus scandalisée à titre d’ancienne attachée de presse, c’est le fait qu’il traite son propre attaché de presse d’imbécile devant la caméra. Quel manque de respect vis à vis d’un employé. S’il ose le traiter de la sorte en public, imaginez en privé. Les personnes qui travaillent pour lui doivent s’en ramasser plein la tronche ( pour parler à la française) lorsque monsieur le président est contredit. Quel sale caractère qui démontre une personnalité capricieuse et irrespectueuse. Je comprends totalement Cécilia d’avoir levé les pattes. Non merci.
Moi je lui offrirai un petit cours de politesse 101 envers les autres, qu’ils soient journalistes, attachés de presse, employés ou petits jeunes issus de l’immigration vivant en banlieue qu’il avait traité de racaille !?!
À titre de française, j’ai honte d’être représentée par un tel bonhomme. Si ce n’était le premier accrochage, on pourrait l’excuser mais il y en a eu d’autres. À choisir, je préfère même être représenté par Stephen Harper. Car j’ai le choix avec ma double citoyenneté.
Je plains sincèrement les gens qui travaillent avec lui. C’est exactement le genre de patron que je déteste. Mais j’adorerais l’interviewer à titre de journaliste…quoique je ne crois pas que l’entrevue durerait longtemps…
Et allez donc voir ce qu’en dit Rue 89…Incroyable comment les journalistes français fonctionnent…C’est proche de la censure…trés proche.

Gap pris au piège du travail des enfants…

Je croyais que les grandes entreprises avaient eu leur leçon avec les affaires de Nike et IKEA dans les années 90 au sujet du travail des enfants. Il semble que non puisque la compagnie Gap ( dont le site est actuellement fermé, bizarre) vient de faire retirer de ses tablettes des chemises destinées (ironiquement) à des enfants pour Noel. Elles étaient confectionnées par des enfants selon les résultats de l’enquête de l’hebdomadaire britannique, The Observer.
Trés mauvaise publicité pour cette compagnie. Alors que les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés au travail des enfants dans ces pays, disons que Gap aurait dû surveiller de plus prés ses fournisseurs.
Lorsque j’étais passé à l’émission de Christiane Charette, j’avais rencontré le propriétaire de Quartz nature qui a rapatrié la fabrication de ses manteaux de la Chine car il n’était pas satisfait de la qualité. Lors de l’émission, je lui avais demandé si le prix de ses manteaux avait augmenté ? Non m’avait-il répondu. Donc sa marge de profit a diminué ? Un peu mais il nous a rappelé que faire affaire en Chine a aussi un coût. Le transport et le manque de contrôle. Il avait raison. Imaginez maintenant le coût de ce scandale pour Gap ? La gestion de crise, le retrait des chemises, la mauvaise publicité ?
Dans le même ordre d’idées, quel a été le coût du retrait de millions de jouets pour Mattel ?
Comme quoi l’Asie n’est pas seulement le paradis pour les entreprises qui veulent réduire leurs dépenses et être plus compétitives. Car cette avenue peut-être pavée d’embuches et d’obstacles.
Faites-vous attention à la provenance des produits et objets que vous achetez ? Préférez-vous acheter moins cher même si l’objet peut être fait par des enfants ? Ou alors vous vous dites qu’au moins l’enfant travaille et ne se prostitue pas ? Mais cet enfant devrait être à l’école non ? Sauf que sa famille a besoin d’argent…La pauvreté est, comme toujours, la cause de bien des maux.

Nos efforts annulés par la pollution asiatique ?

Je parle du rapport du PNUE et des problèmes de la pollution asiatique sur Branchez-vous, ce matin !