Le recyclage des fluocompactes : obligatoire !

Reportage trés intéressant hier à l’émission la Facture sur le danger que représente les fluocompactes pour l’environnement si elles ne sont pas recyclés. Protégez-Vous en parlait en juillet dernier ici, tandis que les groupes environnementaux tiraient la sonnette d’alarme lorsque le gouvernement Harper a annoncé qu’en 2011, ce serait la seule solution en matière d’éclairage.
Ces ampoules sont une grande avancée en matière d’économie d’énergie puisqu’elles utilisent beaucoup moins d’électricité et durent beaucoup plus longtemps. Aucune question sur ce point.

Sauf que ce sont des résidus domestiques dangereux (RDD) qui ne doivent absolument pas être jetées à la poubelle. Pourquoi ? Car elles contiennent du mercure. Et que fait le mercure ? Il pollue.

Un étudiant de l’Université de Sherbrooke a alerté l’équipe de la Facture. Avec raison. Tant le gouvernement Harper, que les Wall-Mart et Home dépôt encouragent l’achat de ces ampoules sans en avoir prévu la récupération. Alors que le recyclage de ces ampoules se fait trés bien mais pour des raisons évidentes ( risque de bris et de contamination au mercure), on ne peut les placer dans le bac de récup.

Comme d’habitude, on fait les choses à moitié, les entreprises et les gouvernements se drappent de vert frénétiquement sans prévoir. Irresponsable !

L’animateur de la Facture, Pierre Craig, nous signalait en fin d’émission que Home Dépôt avait annoncé le jour même la récupération en magasin dés la fin novembre ( je vérifie tout ça aujourd’hui). IKEA le fait déjà.

Les RDD sont ramassés dans les éco-centre ou lors de collecte organisées sporadiquement dans les municipalités. Appelez votre municipalité pour vérifier. Outre les fluocompactes, plein de matières et d’objets sont considérés comme des RDD et ne trouvent leur place ni dans le bac, ni dans la poubelle. Une question de sécurité et de civisme.
Publicités

En entrevue à Branchez-Vous.TV !

Quel plaisir de rencontrer ma sympathique compatriote, Emmanuelle Froment pour une entrevue à Branchez-Vous.tv sur mon cher et tendre livre. Bon moment et belle entrevue !

Petite anecdote sans rapport. En sortant de l’entrevue, je passe chez Renaud-Bray où les ventes de mon livre n’ont pas l’air de lever ( je ne suis pas dans le palmarés) et je le trouve au 2e étage au milieu de livres de décoration !?! Oui oui les gros livre de déco. Mon ptit livre avait vraiment l’air perdu, il faisait pitié.
Alors qu’un autre livre qui propose des gestes au quotidien, français celui-ci, se trouve dans la section des livres sur l’environnement… C’est que le mien est classé consommation…pas science. J’avoue qu’il est difficile à catégoriser.
Si c’était moi, je le mettrais hors-catégorie, sur un bel étalage tout seul avec une grosse pancarte disant : Il ne faut pas être riche pour être écolo, c’est faux. Venez-voir la preuve est ici !!! Mais je ne suis pas objective…Bref allez donc voir l’entrevue, puis courez l’acheter ! Un beau cadeau de Noel, pas cher, un bon investissement si vous voulez sensibiliser un proche ou simplement vous donner des trucs pour avancer tranquillement…

Halloween écolo, bis !

J’en reparle sur Branchez-vous. Avec liens en plus puisque celui qui mène vers l’article de Marie-Claude Lortie n’est plus valide.
J’en profite pour nommer Valérie-Ann qui m’a fait quelques suggestions plus écolos mais le clou est d’aller voir ses magnifiques citrouilles sur son blogue. Du grand art !

Contre l’intolérance

La toujours Mère indigne mais Caroline Allard au civil vient de partir une pétition pour la tolérance que j’appuie totalement. J’ai d’ailleurs dit ici ce que m’inspirait la Commission Bouchard-Taylor. Il est temps que le respect et la tolérance soit enfin reconnus. Et en ce moment j’écoute des extraits de la Commission à Québec et j’ai les poils dressés de honte. Vraiment, de quoi ont-ils peur ?
Décidèment entre Sarko et les québécois intolérants…vais-je faire comme les quelques 20 000 personnes qui ont quitté le Québec de janvier à juin 2007 alors que seulement 11 000 y sont arrivés ?
Non j’aime trop le Québec mais il y a une chose que les Québécois doivent savoir. La province a besoin d’immigrants. Vraiment, ce n’est pas une blague. D’ici quelques années, on fera face à une grave pénurie d’employés.
Je vous parlais de Quartz Nature qui a rapatrié la fabrication de ces manteaux au Québec. Bien le propriétaire me disait avoir créé 25 emplois mais qu’il commençait à sentir la pénurie…Qui va s’aggraver. Pensons aux infirmières, médecins, ingénieurs, et autres professionnels. Vous pensez que ces postes vont se combler par magie ? Il faut d’abord que des étudiants prennent ces voies et ensuite il faut se tourner vers l’immigration pour combler ses postes. Si le Québec se montre intolérant, pensez-vous que les immigrants vont venir s’y installer ?

Sarkozy l’irrespectueux

Tout le monde a entendu parler de l’attitude du président français Nicolas Sarkozy qui arrête une entrevue car il n’a pas aimé la question de la journaliste au sujet de sa vie privée. Vous pouvez voir l’affaire via le blogue de Pat. Quel manque de classe de la part d’un président d’un pays. Il aurait pu simplement dire qu’il ne répondrait pas à cette question fermement et qu’il ne répondrait à aucune des questions concernant sa vie privée.
Ce qui m’a le plus scandalisée à titre d’ancienne attachée de presse, c’est le fait qu’il traite son propre attaché de presse d’imbécile devant la caméra. Quel manque de respect vis à vis d’un employé. S’il ose le traiter de la sorte en public, imaginez en privé. Les personnes qui travaillent pour lui doivent s’en ramasser plein la tronche ( pour parler à la française) lorsque monsieur le président est contredit. Quel sale caractère qui démontre une personnalité capricieuse et irrespectueuse. Je comprends totalement Cécilia d’avoir levé les pattes. Non merci.
Moi je lui offrirai un petit cours de politesse 101 envers les autres, qu’ils soient journalistes, attachés de presse, employés ou petits jeunes issus de l’immigration vivant en banlieue qu’il avait traité de racaille !?!
À titre de française, j’ai honte d’être représentée par un tel bonhomme. Si ce n’était le premier accrochage, on pourrait l’excuser mais il y en a eu d’autres. À choisir, je préfère même être représenté par Stephen Harper. Car j’ai le choix avec ma double citoyenneté.
Je plains sincèrement les gens qui travaillent avec lui. C’est exactement le genre de patron que je déteste. Mais j’adorerais l’interviewer à titre de journaliste…quoique je ne crois pas que l’entrevue durerait longtemps…
Et allez donc voir ce qu’en dit Rue 89…Incroyable comment les journalistes français fonctionnent…C’est proche de la censure…trés proche.

Gap pris au piège du travail des enfants…

Je croyais que les grandes entreprises avaient eu leur leçon avec les affaires de Nike et IKEA dans les années 90 au sujet du travail des enfants. Il semble que non puisque la compagnie Gap ( dont le site est actuellement fermé, bizarre) vient de faire retirer de ses tablettes des chemises destinées (ironiquement) à des enfants pour Noel. Elles étaient confectionnées par des enfants selon les résultats de l’enquête de l’hebdomadaire britannique, The Observer.
Trés mauvaise publicité pour cette compagnie. Alors que les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés au travail des enfants dans ces pays, disons que Gap aurait dû surveiller de plus prés ses fournisseurs.
Lorsque j’étais passé à l’émission de Christiane Charette, j’avais rencontré le propriétaire de Quartz nature qui a rapatrié la fabrication de ses manteaux de la Chine car il n’était pas satisfait de la qualité. Lors de l’émission, je lui avais demandé si le prix de ses manteaux avait augmenté ? Non m’avait-il répondu. Donc sa marge de profit a diminué ? Un peu mais il nous a rappelé que faire affaire en Chine a aussi un coût. Le transport et le manque de contrôle. Il avait raison. Imaginez maintenant le coût de ce scandale pour Gap ? La gestion de crise, le retrait des chemises, la mauvaise publicité ?
Dans le même ordre d’idées, quel a été le coût du retrait de millions de jouets pour Mattel ?
Comme quoi l’Asie n’est pas seulement le paradis pour les entreprises qui veulent réduire leurs dépenses et être plus compétitives. Car cette avenue peut-être pavée d’embuches et d’obstacles.
Faites-vous attention à la provenance des produits et objets que vous achetez ? Préférez-vous acheter moins cher même si l’objet peut être fait par des enfants ? Ou alors vous vous dites qu’au moins l’enfant travaille et ne se prostitue pas ? Mais cet enfant devrait être à l’école non ? Sauf que sa famille a besoin d’argent…La pauvreté est, comme toujours, la cause de bien des maux.

Nos efforts annulés par la pollution asiatique ?

Je parle du rapport du PNUE et des problèmes de la pollution asiatique sur Branchez-vous, ce matin !