Au diable les pistes cyclables !

Où est la contravention ?
J’ai pris la photo de cette automobile stationnée sur la toute nouvelle piste cyclable de Maisonneuve, jeudi dernier. J’ai hésité. J’avais envie de passer quand même quitte à laisser ma marque sur la peinture de la voiture mais j’ai finalement passé dans la rue. Je n’en revenais pas. Stationné sur la piste cyclable. Soit cet automobiliste était dans les nuages, soit c’est un de ces imbéciles. Ces imbéciles qui nous frôlent sans vergogne au risque de nous faire tomber ou qui ouvrent leur porte même si on arrive, au risque de nous tuer, qui nous coupent la route au risque de notre vie. Car un automobiliste est protégé par sa carcasse, nous non. Nous n’avons aucune protection. Alors faites attention en voiture. Cyclistes téméraires qui ne respectent rien, faites attention aussi. Vous pouvez blesser votre collègues cyclistes.
En passant, je suis heureuse, une piste (bande) cyclable verra bientôt le jour proche de chez moi ( les traces ont vu le jour sur la chaussée), sur la 16e avenue entre St-Zotique et Rachel ( peut-être plus loin, je dois vérifier). Un tonçon qui reliera le nord et le sud. Non sans heurts. Les résidents de la 16e avenue, qui se transforme en Chambly, n’en voulaient pas. Pourtant c’est la seule rue qui n’est pas coupée par un parc donc…Ils avaient peur d’être dérangés par trop de passage…Trop « d’étrangers » du quartier. Lorsque je leur avais posé des questions aprés un conseil d’arrondissement, ils m’avaient sortis des raisons de sécurité. Pas trés convaincants. Ça sentait le sempiternel syndrôme « pas dans ma cour ». Mais quels sont les désagréments qu’amènent une piste cyclable ? Franchement ?