Cessons d’être des imbéciles : soyons écolos !

Ce matin en lisant ces Dix milles choses qui sont vraies, la chronique de mon collégue Nicolas Langelier, j’étais ravie. Son titre résume tout. Criant de vérité. Simple et décapant. Je vous invite à aller le lire ici sur son blogue. Il a également totalement raison de dire que le mouvement environnemental reste gentil gentil avec les citoyens imbéciles qui polluent à tour de bras. Tout comme le gouvernement qui avance à pas de tortue.
Je ne peux m’empêcher de reprendre le savoureux titre de la chronique de Nicolas.

Une bonne partie du discours environnemental se résume essentiellement à demander aux gens de cesser d’agir comme de parfaits imbéciles.