Moins d’élèves dans les classes. Bonne nouvelle non ?

Ce matin dans la Presse, on apprend que la chute du nombre d’élèves est préoccupante. Ok j’avoue qu’il faut avoir des jeunes, que la relève est primordiale. Mais je crois qu’avec une augmentation de l’immigration et le baby-boom que je note actuellement ( je ne compte plus les amies et connaissances enceintes), je crois qu’on redressera la barre.
Sauf qu’une telle baisse permettra, je l’espère, à nos enseignants de souffler, à nos dirigeants d’améliorer les services. J’espère surtout qu’on ne fermera pas d’école et qu’on ne coupera pas des postes d’enseignants et d’intervenants. Étant donné le manque criant de ressources, qu’on diminue le nombre d’élèves par professeur ne peut être que bénéfique.
J’ai plusieurs amis profs et les histoires absurdes qu’ils me racontent me font rager. Des enfants que l’on change d’école à la rentrée scolaire, car le quota est atteint, des classes qu’on regroupe au dernier moment, etc. Parfois, j’ai l’impression qu’on prend les enfants pour de la marchandise et qu’on oublie leur fragilité et leur sensibilité. Peut-on leur offrir un environnement de qualité et performant qui s’adapte aussi à leurs besoins ? Car en garantissant une meilleure éducation, on garantit un avenir meilleur, tout en évitant bien des problèmes à long terme…
Malheureusement pour les politiciens, le long terme s’arrête trop souvent aux prochaines élections…Mais ne leur faisons pas porter tout le blâme. Les lorgnettes des citoyens n’ont pas une vision plus développée ! On veut payer moins tout de suite, peu importe les conséquences. Alors on vote pour le premier qui nous le promet !
La qualité de l’éducation est primordiale et je notais que des petits problèmes pouvaient s’aggraver si on ne s’en occupait pas. Mais je vous en reparle lorsque l’article sort…

3 Réponses

  1. Tu es assez naïve. On sait tous très bien que s’il y a moins d’élèves, il y aura moins d’enseignants, budgets serrés obligent.

  2. Malheureusement, le fait que la clientèle diminue ne signifie pas que le nombre d’élèves diminuera dans les classes. Les écoles reçoivent de l’argent en fonction des élèves lorsque les présences sont prises au 30 septembre. Et les commissions scolaires reçoivent l’argent pour payer les enseignants en fonction du nombre d’élèves. Moins d’élèves = moins d’argent. Dans certaines écoles secondaires, on laisse des classes à seulement 27 ou 28 élèves. Dans d’autres, on y va avec le plafond de 32 et même avec des excédents, quitte à dédommager les enseignants. Des groupes à 37 élèves, ça se voit.

  3. Brem : je préfère être naive…que d’être pessimiste…Isabelle : je m’en doutais mais bon on peut toujours espérer. Ça m’écoeure…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :