Le sommet de Montebello !

Excellent billet de ma copine Sophie-Anne sur le Sommet et les questions qui seront abordées.
Pat Lagacé en parle aussi ici.
Encore une fois, on mobilise beaucoup d’énergie, on dérange beaucoup de monde pour réunir trois chefs d’état. Qui feront quoi ? À part augmenter leur empreinte écologique… Imaginez l’impact sur l’environnement d’une telle rencontre. Quelqu’un l’aurait calculé ?

Ploguée dans Châtelaine !

Surprise et joie l’autre jour alors que je feuillette Châtelaine ! Sandra la camionneuse a cité mon blogue comme l’un de ces deux préférés dans un article de Josée sur les blogueuses. Waou. Merci Sandra, qui m’a initié aux sushis maison lors d’un souper mémorable en compagnie de Josée, Martine, Mére Indigne et Chroniques blondes justement ! Malheureusement pour nous son blogue s’est éteint…comme d’ailleurs tout ceux des blogueuses de l’article sauf Martine ! Bizarre non ?

L’hôtel pollueur du fleuve !

Le Journal de Montréal continue sa détection de grands pollueurs ( oui je suis ironique, car il y a des scandales et des pollutions bien pires). Sauf qu’il est trés bien et intéressant que le Journal ait révélé que l’hôtel des Gouverneurs du parc des îles de Boucherville déverse le contenu de ses toilettes dans le fleuve !
Comme toujours, je trouve que les articles du Journal sont trop superficiels et ne font qu’effleurer le problème…Je trouve que peu d’intervenants sont cités, je reste prudente car parfois il manque de l’info…etc. ( oui je sais je ne suis pas trés objective étant donné que j’écris pour le concurrent direct).
Mais la nouvelle est effarante ! Si cet hôtel le fait en toute impunité, imaginez le reste ? Imaginez les autres hôtels, les autres entreprises, les autres pollutions…
Aprés on s’étonne que les citoyens soient cyniques et rechignent quand on leur demande de faire leur part pour l’environnement !

AJOUT : l’hôtel vient de publier un communiqué. Je vous en livre le contenu pour être juste. Bravo….On met la faute sur les autres…Même s’ils ont fait ce qu’il fallait, ils auraient du prévoir. On ne peut rejeter ainsi dans le fleuve, c’est inacceptable. Mais notez que le projet domiciliaire semble bien en selle et prévu depuis quelques temps maintenant…
Que pensez-vous de tout ça ?

MONTREAL, le 20 août /CNW Telbec/ – Hôtel Gouverneur de l’Ile Charron a investi des centaines de milliers de dollars pour envoyer la totalité de ses eaux usées à l’usine d’épuration de la Ville de Longueuil et ne peut donc être tenu responsable de la situation actuelle. C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui M. Jacques Goupil, président des Hôtels Gouverneur, à la suite d’une série d’articles publiés dans un quotidien deMontréal accusant Hôtel Gouverneur de l’Ile Charron de déverser directementses eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent. « Terminés depuis deux mois, les travaux de raccordement à l’usine d’épuration de la Rive Sud, située à proximité de l’hôtel, ont permis d’installer un tuyau qui relie le système des eaux usées de l’hôtel à de nouvelles installations de tuyaux et de station de pompage que la Ville de Longueuil a fait construire au cours des derniers mois et qui devrait permettre d’envoyer toutes les eaux usées de l’hôtel à l’usine d’épuration. Malheureusement, Hydro Québec n’a pas encore décidé de fournir le courant électrique nécessaire au fonctionnement de cette nouvelle station de pompage appartenant à la Ville, malgré plusieurs demandes formulées au cours des derniers mois », a expliqué M. Goupil. Le président des Hôtels Gouverneur nie catégoriquement que l’hôtel envoie les eaux de toilettes dans le fleuve. « Nous avons un système septique complet, avec des réservoirs septiques qui sont vidangés régulièrement ainsi qu’un champ d’épuration qui nous permet de traiter la grande partie des eaux usées.Mais ce système ne peut plus répondre aux besoins », a-t-il indiqué. « Nous avons toujours agi avec diligence et empressement dans ce dossier. Aussitôt que nous avons constaté les lacunes du champ d’épuration, nous sommes immédiatement entrés en communication avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs ainsi qu’avec les responsables de laVille de Longueuil », de poursuivre M. Goupil. « Nous avons retenu les services d’une firme d’ingénieurs reconnue pour évaluer la situation et proposer des solutions. Ces solutions ont été présentées aux responsables de la Ville de Longueuil. Après plusieurs mois de rencontres et de discussions, la Ville a finalement choisi d’installer un système de tuyaux et de pompage sur l’ensemble du territoire de l’Ile Charron, en prévision d’un projet de développement domiciliaire. Dès lors, nous avons élaboré les plans et devis, obtenu les autorisations nécessaires et fait construire les infrastructures pour brancher le tuyau de l’hôtel à la station de pompage aussitôt que la Ville nous a indiqué qu’elle pouvait recevoir notre tuyau. Tous les travaux sont terminés depuis quelques mois. Maintenant, laVille attend pour que Hydro Québec vienne brancher le courant électrique à la nouvelle station de pompage. Nous attendons toujours des nouvelles d’Hydro-Québec », de préciser M. Goupil. « Nous avons toujours été conscients de l’environnement. D’ailleurs nous n’avons jamais reçu de contraventions du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs avec qui nous collaborons étroitement », a-t-il conclu.