Perplexe !

En faisant une recherche pour un truc, je suis tombée sur le commentaire du ministre de l’environnement albertain à propos de sa province…J’en ai rit, jaune, et cela me laisse complètement pantoise…Et vous ?
Contexte : Le sujet de l’article, datant de décembre 2005 était le programme de recyclage des déchets électroniques mis en place en Alberta en 2004. Une première au Canada.

« We’ve always been fairly decisive on environmental things, » says Doug Wright, CEO of the not-for-profit Alberta Recycling Management Authority (ARMA). « If there’s a problem that needs a solution, Albertans, and therefore their politicians, are quite willing to step forward and address the problem. »
Environment Minister Guy Boutilier agrees. Albertans, he said in an e-mail interview, are leaders in many areas, such as recycling, climate change, conservation and green power production.

Les Ontariens priviligiés !

Est-ce que quelqu’un dort au gaz au Québec pendant que l’Ontario agit ??? Aujourd’hui, nos voisins profitent d’une exemption de taxe provinciale sur leurs achats de produits certifiés Energy Star, c’est à dire plus efficace énergétiquement que la moyenne. L’histoire est ici. Les chanceux. Ok c’est suelement jusqu’en juillet 2008 mais c’est mieux que rien. Aussi des remises sur les achats de voitures hybrides.
Que fait le gouvernement du Québec ? Et le gouvernement du Canada. Money’s talk. La sensibilisation douce est maintenant vaine, le temps est venu des incitatifs et des amendes. Le temps presse…Ce n’est pas en 2050 qu’il faudra agir !

C’est les vacances….

pas du tout puisque je travaille fort ( dernière ligne droite de rédaction de mon livre) donc j’ai moins le temps d’écrire ici. J’ai l’impression que tout le monde ralentit, même les lecteurs et les commentaires….
En passant, aujourd’hui j’ai reçu la fiche promo pour mon livre. Il sera en librairie le 17 octobre !!!Aux livres citoyens, je compte sur vous pour en faire un best seller !!!
Une autre petite chose qui m’a fait bondir hier. Une amie me dit qu’elle a entendu à la TV quelqu’un suggérer de vider chaque soir les piscines pour éviter les noyades…Hummm est-ce que les enfants se noient dans la nuit en général ? Je ne crois pas. Ils se noient dans la journée. Alors on va gaspiller un ÉNORME montant d’eau pour éviter des noyades que l’on évitera pas…
Et finalement autre point. J’ai entendu l’excellent Louis-Gilles Francoeur parler des algues bleues au show de France Beaudoin. Comme il le disait, c’est la meilleure sensibilisation. Pour une fois, NOS actions nous retombent sur le nez. Les problèmes sont tangibles et réels.
Bon sur ce, retournons au livre….

Réflexions matinales !

Traverser cette intersection est un sport dangereux. Les camions ne nous voient pas tout le temps. Coin Notre-Dame et un peu avant le tunnel

Tous les matins, je cours, je marche, je pédale, je nage ou j’aérobie l’hiver…Cela me permet de relaxer, mais aussi de voir plein de petits trucs, de constater. Ce matin en passant par le Parc Olympique, je me suis demandée pourquoi les maudits autobus laissent tourner leur moteur au ralenti pendant de longues minutes ? Ils ne sont pas assujettis au règlement municipal eux ?

Et puis, je suis allée pédaler jusqu’au parc de la promenade Bellerive ( superbe malgré le bruit du port à côté). Sauf que j’ai passé par la piste de la rue Notre-Dame. Quelle merveille aprés Ste-Catherine. Quel bonheur de rouler coincée entre le port, la rue et ses multiples camions, voitures, etc…Le pire coin ? Dickson-Notre-Dame. La piste du côté nord de Notre-Dame traverse au côté sud. Pas rassurant pour deux cennes…Ensuite c’est une file interminable de camions qui attendent pour entrer au Port. Pour revenir j’ai monté Haig pour aller rejoindre la piste de Souligny, plus tranquille. Même si cette piste se termine avant Dickson. Ensuite, on se débrouille, même si la piste peut être prolongée facilement. On est vraiment vraiment lent en matière de développement de piste cyclable à Montréal. Il me semble qu’on devrait avoir un comité ( si ce n’est déjà fait) qui élabore tous les moyens pour relier l’ensemble des pistes cyclables. Rapidement, pas dans 10 ans. Pas un comité consultatif, mais exécutif. On trouve les moyens et on les met en place. Ah oui, j’oubliais…faut passer dans plusieurs arrondissements….et voila l’immobilisme de Montréal continue.

Le voyage de Bertrand !

Un petit clin d’oeil à un compatriote, le lendemain du 14 juillet. Bertrand Lemeunier, photographe d’orgine française a entrepris de traverser le Canada en vélo pour un livre mais aussi pour ramasser de l’argent pour la Fondation Rêves d’enfant.
J’avais fait un papier pour la Presse, ici, RDI en parle. Il était en direct de Moncton ce matin et sera à Montréal vers la mi-août avant de continuer son périple en direction de Vancouver. Chose formidable, on peut suivre son aventure en images et en mot avec son blogue ici. Excellent agrémenté d’histoires intéressantes de ses rencontres et de magnifiques photos. Quel talent !

Besoin de vos idées

J’ai besoin de vos cerveaux. Beaucoup de monde aime aller magasiner dans les centres commerciaux, souvent car on s’ennuie ! Donnez moi des suggestions d’activités intéressantes à faire au lieu d’aller au centre commercial, des trucs gratuits, des trucs motivants, le fun, etc…Mon cerveau est en panne !
merci !

Deux poids, deux mesures !

Je ne comprends pas les commerçants du Centre-ville ! Lorsqu’on ferme des rues pour diverses raisons dont la Journée sans voiture, ils sont les premiers à se plaindre ! Mais cette fin de semaine, ce sont eux qui ont fermé la rue Sainte-Catherine pour organiser une méga-vente de trottoir annuelle. Vous savez lorsqu’ils nous proposent les cochonneries qu’ils n’ont jamais réussi à vendre en nous faisant croire que ce sont des aubaines !
Pour eux, la manière de contrer l’attrait des centres commerciaux de banlieues est d’organiser une telle vente et de fermer une des rues principales de Montréal. Soit parfait, faisons donc de la rue Sainte-Catherine une rue piétonnière avec une voie pour les vélos au lieu de la faire sur Maisonneuve ! Qu’ils nous vendent donc leur marchandise à l’année longue sur la rue ! Qu’en pensez-vous ?