Pas de recyclage à l’aéroport Trudeau

Avis au Journal de Montréal pour une première page, l’aéroport Trudeau n’a pas de bac de recyclage. J’en reviens…J’ai vérifié. Dans l’aire de restauration, tout va à la poubelle…N’est ce pas aussi scandaleux que la Ronde ?
En passant, quel labyrinthe de routes et bretelles pour atteindre et sortir de l’aéroport. Vraiment on a le don de compliquer les choses. On en fait un aéroport international mais nous sommes incapables d’en simplifier l’accès. Par un train rapide qui le relie au centre-ville ?

J’ai donc dû écourter mon passage au lancement d’Urbania (Michèle Richard en Front, ça change des pitounes de 13 ans) pour aller à l’aéroport. J’y ai amené une partie de ma famille adoptive québécoise ( 6 personnes) qui partait en France- les autres (3) y sont déjà. Je devais aller avec eux mais finalement le mois de juillet n’était pas bon pour moi. J’ai un livre à finir pour le 1er août et quelques autres contrats se sont ajoutés…Alors pendant qu’ils et elles se prélassent dans mon pays natal moi je tiens compagnie à mon ordi…Au moins j’ai la Yaris pour deux semaines et la possibilité de me réfugier dans une maison avec piscine ! Les pieds dans l’eau, ça va mieux pour écrire !

Différence d’âge !

Pat Lagacé et Steve l’ont fait. Des gars dans la trentaine qui trouve ça ridicule. Alors moi aussi je vais commenter la « front » du 7 jours avec Claude Dubois ( que je croyais encore avec Louise Marleau) et son coup de foudre de 23 ans, enceinte.
Qu’en pense-je…Humm. C’est plutôt le fait de l’étaler en première page qui laisse perplexe. Je ne connais pas les circonstances de sa séparation avec Louise Marleau, si c’est récent, si c’en est la cause. Mais s’il l’a quittée pour une jeunesse, pas facile pour elle de les voir étaler leur bonheur si vite. J’espère que ce n’est pas le cas. Sinon c’est un manque de respect et savoir-vivre .
Pour les 37 ans qui les séparent ? C’est certain que c’est gros la différence. Mais en même temps, je suis trés : vivre et laissez vivre…Si c’est leur choix, qu’ils sont heureux, qui sommes nous pour les critiquer et leur faire la leçon ? Peut-être qu’un jour ce sera mon tour de tomber en amour avec un gars 20 ans plus jeune que moi ? Je n’aimerais pas être jugée alors je me la ferme….
Quoique j’avoue que ce n’est pas ma tendance même si je suis généralement attirée par des gars plus jeunes. Sauf que ça va jusqu’à 10 ans-12 ans plus jeune. Plus, la différence est trop grande, surtout avant 30 ans. C’est bien connu plus on vieillit, plus la différence d’âge semble diminuer. Avoir 20 et 40 ans c’est gros. Lorsqu’on a 40 et 60 ans, ça parait moins.
En attendant, un beau brun de 35 ans me conviendrait parfaitement !!!

En terminant Steve m’a émue par ses dernières phrases. Ça fait plaisir de savoir que des jeunes gars de 30 ans pensent ça ! Bravo le grand !

À 60 ans, j’espère que je trouverai les femmes de 60 ans encore belles. Et
j’espère que cette femme sera celle qui m’aura séduite à 30 ans plus tôt et,
qu’au fil des années, j’aurai vu naître chacune de ses rides.Voir vieillir une
femme à ses côtés, faudrait remettre ça à la mode comme trip, les boys.

Ajout du 8 juillet :

Que s’est-il passé entre cette première page de 7 jours et cette entrevue accordée par Claude Dubois à Agnés Gaudet du Journal de Montréal ? Voici ce qu’il déclarait à la fin :

L’âge de la floraison
Vieillir n’impressionne pas Claude Dubois. L’auteur-compositeur a toujours été attiré par les poètes, pour la plupart des gens âgés. Il voit donc l’âge d’un oeil rafraîchissant: «Pour moi, l’âge n’a jamais été un signe de défaillance, déclare-t-il. Mon amour de la poésie m’a amené à voir l’âge comme la sagesse, la connaissance, une floraison.» Cela n’empêche pas le chanteur d’être très amoureux d’une femme… beaucoup plus jeune que lui. Mais après des années de discret bonheur avec Louise Marleau, il n’est pas prêt à changer de méthode et reste discret: «Je n’ai pas envie d’aller là-dedans», spécifie-t-il, écorchant au passage les «p’tits journaux» qui ont
annoncé sa séparation, de faire comme pour Britney Spears, Brave Bite (Brad
Pitt) et Angelina Jolie. «Je préfère que les gens me connaissent par mes
chansons et ma musique. »

Algues bleues : faute collective !

Voici un dossier dont on parle beaucoup dernièrement, pour cause ! Maintenant, les algues bleues atteigneraient le lac Memphremagog !
Cette pollution devraient réveiller la population et les politiciens. Nos gestes irresponsables nous retombent un jour sur le nez…Car tout le monde est coupable dans cette histoire…Tout le monde a contribué à polluer et à engendrer ceci ! Les riverains se plaignent mais ils ont contribué aussi. Il serait temps que les gens arrêtent de se plaindre, de trouver des coupables autre qu’eux et agissent pour renverser la situation…
André Bouthillier de la coalition Eau Secours l’a clairement dit, en plus de pointer du doigt le gouvernement qui attend, qui attend…