Travailler à domicile nuit à l’environnement !

J’apprends ça ce matin en lisant ceci. Je pollue donc plus que ceux qui travaillent à l’extérieur de chez eux…Surtout ceux qui prennent le transport en commun pour se déplacer…Il est vrai que j’ai noté une augmentation de ma facture d’électricité depuis que je travaille à la maison mais pas si significative que ça. Mais savez-vous qu’en hiver, je n’ouvre jamais le radiateur de mon bureau. Pourquoi ? Car mes 2 ordis chauffent suffisament 🙂

11 Réponses

  1. Jetons dans le mix tous les avantages sociaux que le gouvernement n’a pas a te payer et dont tu t’acquittes toi même et je suis certaine qu’au bout du compte avec l’argent ainsi économisé ton travail autonome dégagera des fonds pour payer un autobus électrique super écolo pour ceux qui vont au bureau! Faut voir large… 😉

  2. @Nadia hahahahah et le fait que je composte et recycle ( même mes articles;)) et que je roule en vélo…

  3. Je dois admettre que le mini article me laisse perplexe! Je vois vraiment mal comment je pollue plus en restant chez moi, car je ne chauffe pas plus et je n’ai pas de climatiseur (ça c’est un côté difficile de travailler chez soi! par exemple vendredi dernier, alors que mes amis relaxaient dans leur bureau j’étais totalement en sueur devant mon ordi… ;-)Je n’utilise pas de papier, contrairement à l’abus qu’on en fait dans la plupart des bureaux (je n’ai même plus d’imprimante, ce qui m’a forcée à changer mes méthodes de travail), et je ne mange pas au resto (pas non plus plus de paquets suremballés en styromousse).Ok quand il pleut j’allume ma petite lampe de bureau… Mais règle général l’éclairage naturel suffit. Peut-être que je ne comprends pas… Mais alors de quelle manière je pollue davantage?

  4. @ Marmel : Moi aussi il m’a complétement surprise…C’est pour ça que j’ai écrit ce billet…Moi aussi je pense que je pollue moins en travaillant à la maison mais mais….et puis sans compter qu’on achète moins de vêtements, moins de tout…En passant, lorsqu’il fait chaud, parfois je sors travailler dehors au Jardin Botanique, c’est plus frais mais parfois je souffre aussi 😉

  5. Ça n’est pas parce que c’est écrit que c’est vrai! Je ne crois pas cette étude tout simplement.

  6. Pardon? Comment diraient mes enfants, il a fumé quoi l’auteur de cet article? J’ai un peu de difficulté avec l’idée…Ma consommation d’électricité a à peine varié, je vis le plus souvent à la lumière naturelle,pour le chauffage en hiver, j’ai encore un système à eau chaude – et le chauffagiste m’a dit que monter et descendre la température consommait donc plus que de la laisser tout le temps au même niveau, ce qui veut dire que ma présence ou mon absence ne change rien au thermostat…J’achète moins de vêtements – qui en général n’ont pas voyagé d’Asie à chez nous, puisque j’achète au maximum du « fait au Qubec »…Pas de restaurant ou si peu, pas de voiture, ni d’air conditionné (ni de télé, ni de sécheuse à linge, ni de four micro-ondes -tant qu’on est dans les électroménagers), je circule en vélo … quoi de plus?

  7. Hum moi aussi je suis TRÈS surprise… mais bon, je crois qu’il s’agit d’une moyennne… Il faut penser à toutes les personnes qui n’ont pas une conscience écolo et dont la zone de confort se situe entre 24,5 et 25,2 degrés Celsius sans quoi c’est la climatisation ou la chauffage qui partent…! Et il ne doit pas y en avoir beaucoup qui fréquentent ce blog!

  8. Hum un point vient de flasher dans mon esprit, cette étude a été faite en Europe où le coût de l’électricité est beaucoup plus élevé, donc on peut croire que ça ne s’applique pas ici…@Sophie…Vous me dites qu’il y a seulement des écolos qui fréquentent mon blogue ? 😉 moi qui veut en convaincre le maximum;) Non sans blague je ne sais pas si c’est seulement des écolos mes lecteurs ? L’êtes vous ? 🙂

  9. personnellement, d’ici la fin de l’année, je vais devenir travailleur indépendant, ou assimilé (chef d’une petite entreprise avec un seul salarié pour commencer), et je vais travailler à la maison.Vu comme je vis (pompe à chaleur, chauffage basse température, tri sélectif, nourriture biologique, bientôt le compost, futures toilettes sèches, etc.), je ne pense pas polluer plus qu’en allant à Paris (temps de trajet : 4 h par jour en train + repas sur place)

  10. @ Mike : Est-ce facile en france de devenir travailleur indépendant ? On m’a toujours dit que les charges étaient trop élevées et tuaient ce genre d’entrepreneurship ?

  11. Ah, moi aussi j’ai du mal à croire cela, car en fait la maison reste à la même température qu’on y soit ou pas, il me semble. Je suis sûre de moins dépenser que si j’allais travailler ailleurs. En plus, c’est vrai : lumière naturelle, pas de climatisation, pas de transport… Ils ont dû choisir un peu bizarrement leurs critères pour faire dire ce qu’ils voulaient faire dire. Même si l’électricité est chère, il y a bien moins de climatisation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :