Alerte au smog

Inquiétant. Déjà la quatrième journée d’alerte au smog à Montréal. En plus, cette alerte s’étend à de nombreuses régions du Québec, même rurales… Et je vois encore des automobilistes qui laissent tourner leur moteur lorsqu’ils ne roulent pas. Vont-ils comprendre ? Faudra-t-il qu’un de leur proche éprouvent de sérieurs problèmes de santé ( respiration, allergies) pour qu’ils se responsabilisent ?
Ces alertes sont de plus en plus nombreuses et peuvent être dangereuses pour la santé de plusieurs personnes. Sera-t-on obligé de réduire le nombre d’automobilistes en interdisant une certaine catégorie pour les jours problèmatiques ? Dans certaines villes comme Mexico, on réduit la circulation par les numéros de plaques. Genre, certains jours seuls les nombres pairs circulent…etc ( je ne me souviens pas si c’est exactement ça à Mexico). J’imagine que d’autres villes qui ont le même niveau grave de pollution de Mexico doivent faire la même chose.
Mais devrait-on en arriver à la coercition ? Puisque le libre-choix ne fonctionne pas. Faut dire que la grève de nos charmants employés de soutien de la STM n’aide pas. Merci de votre solidarité pour la planète…
En passant, il est aussi conseillé d’éviter le BBQ lors des alertes au smog…Alors on bouffe des salades et on roule en vélo 🙂
Ajout : et j’oubliais, éviter d’utiliser les airs climatisés. Nous sommes seulement au mois de mai, demain il fera frais. On peut fermer les stores et les fenêtres et les ouvrir la nuit…Ça m’est revenue en tête car je viens de voir que mon voisin a déjà installé son air climatisé et il fonctionne. En plus ça consomme pas mal d’électricité…