Cracher en public !

Je n’ai pris personne entrain de cracher mais laisser les excréments de pitou sur le trottoir est un geste tout aussi charmant pour les autres

Mon dossier sur ce phénomène dégueulasse est publié aujourd’hui dans la Presse. Par la même occasion, il fait l’objet du Forum sur Cyberpresse. On vous demande si les gens crachent trop souvent dans la rue et si la réglementation devrait être plus stricte. Allez donner votre opinion mais avant laissez là moi ici;)
Honnêtement, ce phénomème me lève le coeur. Je n’ai jamais jamais jamais craché dans la rue ou ailleurs. J’utilise un mouchoir comme toute personne civilisée non ?

Ajout : Lorsqu’on est en vélo, outre les dangers existants, on me comptait dimanche qu’il arrive que certaines personnes lancent leur café chaud et non terminé par la fenêtre. Une cycliste a failli se le ramasser en plein visage. Les gens sont vraiment charmants !

Ajout 2 : crime, le sujet est populaire, déjà plus de 101 commentaires sur Cyberpresse. Certains ont plus peur de l’urine que des crachats. Et pourtant, le docteur de l’Institut de la santé publique à qui j’ai parlé m’a souligné que l’urine est stérile. Donc ne représente aucun risque pour la santé contrairement aux excréments (de n’importe qui) et aux crachats. Ce spécialiste m’a bien mentionné que la transmission des maladies par le crachat est très rare.
Mais imaginez un instant qu’un enfant touche un crachat dans la rue pour ensuite mettre la main à la bouche ? N’est-il pas commun de voir des enfants fouiller sur le sol ? Et avoir la main dans la bouche ?

6 Réponses

  1. oui, on peut dire beurk… que ce soit pour les souvenirs de Pitou ou les crachats. Certains prennent l’espace public pour un dépotoir géant. Et ne dites rien au promeneur du pitou qui ne ramasse pas les petites crottes. Sinon, il risque en plus de vous cracher quelques insultes…la totale quoi!

  2. Entre deux maux mon coeur balance… Pour une raison que j’ignore (allô, docteur Freud?) le crachat me dégoûte encore plus que les cacas de chien. Why ô why?

  3. J’ai deux chiens et lorsque je vois un caca en plein trottoir, je suis choquée contre le propriétaire du chien qui n’a pas eu le civisme de le ramasser. Parce que c’est de civisme dont il est question tant pour le crachat, le caca de toutou que pour ce café qu’on jette sans penser à autrui. Quand on ne pense même pas à son voisin, j’image que de penser à l’environnement est une considération assez abstraite.

  4. Allez voir les commentaires sur Cyberpresse, c’est impressionnant de remarquer que pour certaines personnes, c’est la liberté individuelle de cracher…Mais je suis comme notre Blonde, moi le crachat me dégoute encore plus. Je crois que quelqu’un pourrait me faire vomir en crachant. J’en ai moi aussi des hauts le coeur.

  5. Le crachat demeure pour moi le summum du mauvais goût et de la vulgarité. Quelqu’un qui crache en pleine rue devant moi verra sa réputation terni à jamais… Désolée mais je ne suis pas capable!

  6. J'adore la façon qu'on certaines personnes de cracher: un geste de dédain, animal, de supériorité ou de marquage du territoire!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :