Repentigny by the Sea

Une photo trouvée sur le site de la ville, de la collection Simon Thouin, qui m’a surprise. Imaginez des plages ! On appelait la ville Repentigny-les-bains à l’époque

C’était le titre original de mon article qui paraît dans la Presse ce matin sur Repentigny. C’est le titre d’une chanson des Cow-Boys Fringants qui semble-t-il, viennent de Repentigny. Ils ont d’ailleurs un album intitulé, Motel Capri, qui est l’hôtel de Repentigny. Une immense source d’inspiration pour eux 🙂
Oui oui la ville où il semble que les gens soient les plus heureux au Québec ! Une commande que j’ai reçue lundi. Intéressant, car je suis toujours curieuse et cela m’a donné l’opportunité d’aller faire un tour là-bas. Je connaissais Le Gardeur pour avoir travaillé sur leur bulletin municipal durant une couple d’années lorsque je suis arrivée à Montréal, mais pas Repentigny.
Avant d’aller m’y promener mardi après-midi, sous la pluie, contrairement au photographe, qui a eu le beau temps :), j’ai appelé un ami qui habite cette cité. Il ne m’a pas dit grand-chose…Seulement que Repentigny était platte…J’étais un peu traumatisée. Comment allai-je compléter mon article…
Mais j’ai trouvé de la vie à Repentigny, du bonheur un peu aussi. Des choses intéressantes. Mais je n’y déménagerai pas. Trop loin de Montréal. À moins que les plages ne revivent 🙂 Je décris mes découvertes dans le petit tour de ville.
Une chose qui m’a choquée : les grosses cabanes serrées sans aucun esthétisme qui jalonne le bord du fleuve. Ça fait très tape-à-l’œil et ça enlève l’accès au fleuve pour les autres citoyens. D’ailleurs, plusieurs personnes m’en ont parlé. L’une trouvait dommage que l’on ait détruit les petites maisons centenaires qui faisaient la beauté du bord du fleuve autrefois. Et il y avait des plages à Repentigny avant comme en témoigne la photo.
Alors, aujourd’hui, les résidents de Repentigny doivent être encore plus heureux d’avoir leur ville en vedette dans la Presse. Comme quoi le bonheur engendre le bonheur. Vous voyez, soyez heureux et vous serez heureux.

Une superbe lampe crée par les soeurs Julien dont je parle de la boutique dans mon tour de ville