Avis de recherche : jeune homme de l’aéroport ?

Vu de ma chambre quand j’ai ouvert les volets hier matin à 7h
Le puy-de-dôme au fond
Embarquement
La Tour Eiffel
Regardez de plus près, c’est l’Arc de Triomphe

Au lieu de déprimer à cause de la neige qui m’a accueillie à mon retour hier ( au lieu du beau et chaud soleil auvergnat), je préfère penser au charmant jeune homme qui a gentiment mis ma valise super lourde du carroussel sur mon chariot hier. Ce matin en me levant, je pensais à lui et je me suis trouvée tellement nounoune. J’aurais dû le remercier un peu plus, lui parler un peu plus, lui demander son numéro de téléphone…
Il faut dire que je ne me sentais pas à mon avantage, plusieurs heures de voyage, de retard, de décalage horaire et de transpiration. Bof. J’aurais donc dû !
Mais si jamais quelqu’un connaît un charmant jeune homme qui revenait seul de Paris hier sur le vol AF344 et qui a aidé une fille seule avec une grosse valise noire…donnez-lui mon courriel 🙂 Je crois bien qu’il était québécois, car il avait une casquette. Les Français n’en portent pas vraiment. C’est bizarre, car je ne l’ai pas remarqué à l’embarquement. J’embarque toujours dans l’avion, en dernier alors je vois, les autres passagers passer. Et puis j’étais en avant dans l’avion.
Parlant du voyage…Impossible pour moi de voyager sans quelques petites anicroches et histoires…Maintenant que cela fait 20 ans que je fais les aller-retour, je vais pouvoir écrire un livre…
1-Ma valise était trop lourde au départ de Clermont. Je devais enlever deux petits kilos…J’ai laissé une bouteille de vin à ma soeur…
2-Le lieu d’embarquement du vol pour Roissy a changé depuis mon dernier voyage. Résultat, je me retrouve à l’opposé complètement du lieu d’embarquement et le pire, je dois ressortir et repasser la fouille pour aller au bon point d’embarquement. L’aéroport n’est pas si grand, mais la ballade en courant est éprouvante. Surtout quand l’avion n’attend plus que nous… Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas trouvé le moyen de ne pas nous faire ressortir…Deuxième passage à la fouille et je me trompe encore…Cette fois-ci, je demande que quelqu’un vienne me chercher pour éviter de faire attendre le monde et de repasser la fouille une troisième fois. Il a fallu argumenter, mais finalement mon ange gardien est venu me chercher. L’avion n’attendait que moi et j’ai eu droit aux moqueries du co-pilote 😉
3-Il y avait une grève des aiguilleurs du ciel ( contrôleurs aériens)…Le vol pour Montréal est à l’heure, nous embarquons. Mais l’un des passagers ne se présente pas. Il faut trouver et retirer son bagage. Résultat : nous perdons notre créneau de décollage et nous devons attendre environ 1h30 pour en avoir un autre…Vive les grèves ! Remarquez ce n’est pas si pire, j’ai déjà dû poireauter cinq heures dans un avion ( une chance j’avais deux sièges pour moi et un écran de tv), car il neigeait à Roissy et l’avion devait attendre le déglaçage…
Mon avion est donc arrivé avec 1h30 de retard. Je suis sortie de l’aéroport vers 17h le temps d’attendre un taxi ( j’ai refusé qu’on vienne me chercher à cause des risques de retard provoqués par la grève). C’était l’heure de pointe combinée à la neige. Il m’a fallu 1h30 pour rentrer chez moi et 65 $ de taxi !
Heureusement, le chauffeur était un canadien d’origine libanaise, comptable durant 19 ans au Liban, qui était passionnant. Il a appris l’italien durant les heures d’attentes du taxi. Maintenant il apprend l’hébreu. Je lui ai dit qu’il devrait être professeur d’histoire. Il en savait tellement. Et il y a eu ce bel homme de l’aéroport…le retrouverai-je ?
Je dois être influencée par le film que j’ai vu dans l’avion, The Holiday avec Kate Winslett, Cameron Diaz et le superbe Jude Law.

Publicités

5 Réponses

  1. Non, ce n’est pas le jeune homme de l’aéroport mais Reco de mon geste. Si tu es sur paris qq jours. Envois moi un post sur « mongeste » avec tes coordonnées. Promis, je ne les mettrais pas en ligne ;o).

  2. hahahahah Reco si je le retrouve, ce sera vraiment vraiment le super hazard et un signe je crois….alors pourquoi ne pas lancer cette bouteille, sait-on jamais ce que la vie nous réserve;)Et je suis de retour à Montréal …

  3. Bon retour à Montréal !

  4.  »L’homme de l’aéroport », ça ferait tout un blogue-roman, j’espère que tu vas le recroiser, pour pouvoir constater qu’il est bègue, joueur compulsif, et qu’il a 4 enfants de 3 mariages différents. Mais non, il est sûrement merveilleux, et vous allez courir l’un vers l’autre au ralenti.Tout ça pour dire… Bon retour !!!

  5. @Isabelle : merci 🙂 j’espère que la grossesse se déroule bien pour toi :)@Geneviève : ça t’inspirerait hein ?;) Il était trop jeune pour avoir autant d’enfants;) Laisse moi rêver c’est peut-être l’homme de ma vie;)) hehehehe mais je peux te dire que c’est le seul homme que j’ai remarqué en 10 jours…Faut dire que dans mon petit village, soit je les connais tous depuis mon enfance, soit ils sont mariés…à suivre 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :