Les jeunes choisissent Muslix

Lors de la remise, Caroline Joassin, conceptrice de la pub, Manon Houde de l’ACEF, Micheline LaRoche, productrice, Émile Mailhot, le porte-parole du concours et André Lachance, DG de l’agence JWT

Le concours les prix du Coeurs de la publicité existe depuis quatre ans. Un concours qui s’adresse aux jeunes de 15 à 17 ans et qui les encourage à devenir critique des nombreuses publicités qui polluent parfois notre vie. Ils ont choisi Muslix comme Coeur d’or. Pour les détails, je vous laisse lire mon article publié dans la Presse d’aujourd’hui.
Comme je l’écrivais dans un précédent article, le marketing vert tend à se faire une place. Sauf que trop souvent encore, la publicité encourage le gaspillage, la surconsommation etc. Des pubs idiotes qui préconisent des comportements stupides, y’en a plein la Tivi, la radio, les journaux et nos paysages.
Mais personne n’est parfait. Je vais vous donner un petit exemple tiré par les cheveux, je l’avoue. La remise du prix avait lieu à l’agence gagnante, JWT à 12h. Pour l’occasion, ils nous offrent le lunch dans des assiettes ( en styromousse) et ustensiles jetables. J’espère qu’au moins, ils ont recyclé les petites bouteilles de Perrier servies. Ils n’y ont sûrement pas pensé. J’aurais peut être du leur dire ? Qu’en pensez-vous ?
Mais bon, il est sympa de voir une agence qui est à Montréal, gagner. Une agence qui a conçu un bon et beau petit 30 secondes sympa, qui, en plus, véhicule un beau message pour la planète. Prenez soin de la Terre, elle vous le rendra. C’est génial comme phrase. Bravo !
Pour voir l’ensemble des huit pubs en lice, rendez-vous sur le site du concours.

Une fraude absolue !

C’est l’un des mots utilisés par l’ancien Vice-président Al Gore lorsqu’il a parlé du nouveau plan du Canada pour respecter Kyoto. Édifiant ! David Suzuki aussi s’est dit très déçu et l’a fait savoir au ministre John Baird. D’ailleurs, voici comment ce dernier à réagit aux propos d’Al Gore :

C’est malheureusement que M.Gore a fait ses prononcements (sic)

C’est tout ? Décidèmment, le Canada se ridiculise de plus en plus en matière de protection de l’environnement. Une chance que la nouvelle ministre québécoise, Line Beauchamp, se démarque !
En passant, il faut se méfier d’un plan qui satisfait l’industrie

Jean Lemire dans Mieux-Être

Il est en kiosque depuis une semaine avec Mireille Deyglun en cover. Vous y trouverez plusieurs de mes articles dont une entrevue avec Jean Lemire. Aussi des articles sur se motiver à bouger, sur la manière d’intégrer l’exercice sans se brusquer .
Trop de gens débutent trop fort et trop vite = problème et abandon. Parfois, il en résulte des blessures.
Parlant de sport, il faut que je me remette à la course que j’ai délaissé depuis l’automne et qui me manque. Quel plaisir d’aller courir dans le Jardin Botanique. En attendant, je me suis remise au Yoga. La seule activité physique qui me permettent d’arrêter le petit hamster qui court dans ma tête…et de m’étirer. Car les exercices d’assouplissement sont aussi importants que le cardio ou la musculation. Plus on vieillit plus la flexibilité nous abandonne. Il faut donc l’entretenir. Cela dénoue aussi les muscles. Le bien-être par excellence pour moi 🙂

La chronique communautaire

Je fais comme Chroniques Blondes et je lance quelques avis de recherche. Je reste égoïste car c’est surtout pour moi.

Commençons par les autres. La célèbre Mère Indigne cherche une garderie pour le non moins célèbre Bébé. À Laval-des-Rapides…

Moi de mon côté, je cherche un duplex à acheter avec un couple d’amis. Nous ne sommes pas super riches donc Rosemont, Villeray, Ahuntsic ( plus cher) ou le Vieux-Longueuil. Nous avons le temps de choisir. Budget limité à 330 000 $ gros gros max.

Je cherche aussi à louer un chalet pour l’une des deux premières fins de semaine ( 3 ou 4 jours) d’août avec une dizaine d’amis. Près de l’eau et avec tout le confort. Pas plus qu’1h30 de route de Montréal.

Finalement la demande la plus quétaine mais je dois le faire et je m’assume. Je suivais la série Les Poupées Russes. Lors du dernier des derniers épisodes, j’étais en France. Il y a un fuck-up avec mon VCR. Résultat, pas d’enregistrement. Je cherche quelqu’un qui aurait une copie de ce dernier épisode ? Quand même suivre une série durant cinq ans et manquer le final…C’est moche ! J’invoque donc votre pitié 🙂

J’ai aussi un ou deux billets à vendre au prix coûtant pour le show The Police le 26 juillet. Mais c’est en arrière de la scène. Section 107, rangée L.

Si vous avez des demandes allez-y. Plus on est de fous, plus on rit…

Martineau me fait de la pub…

Ce matin, Richard Martineau parle de mon article dans Urbania sur Mariannick Chiroux, une écolo extrême, dans sa chronique du Journal de Montréal. Bien entendu, il y va un peu fort en ridiculisant Mariannick. Qu’en pensez-vous ? Elle ne fait de mal à personne…

Cracher en public !

Je n’ai pris personne entrain de cracher mais laisser les excréments de pitou sur le trottoir est un geste tout aussi charmant pour les autres

Mon dossier sur ce phénomène dégueulasse est publié aujourd’hui dans la Presse. Par la même occasion, il fait l’objet du Forum sur Cyberpresse. On vous demande si les gens crachent trop souvent dans la rue et si la réglementation devrait être plus stricte. Allez donner votre opinion mais avant laissez là moi ici;)
Honnêtement, ce phénomème me lève le coeur. Je n’ai jamais jamais jamais craché dans la rue ou ailleurs. J’utilise un mouchoir comme toute personne civilisée non ?

Ajout : Lorsqu’on est en vélo, outre les dangers existants, on me comptait dimanche qu’il arrive que certaines personnes lancent leur café chaud et non terminé par la fenêtre. Une cycliste a failli se le ramasser en plein visage. Les gens sont vraiment charmants !

Ajout 2 : crime, le sujet est populaire, déjà plus de 101 commentaires sur Cyberpresse. Certains ont plus peur de l’urine que des crachats. Et pourtant, le docteur de l’Institut de la santé publique à qui j’ai parlé m’a souligné que l’urine est stérile. Donc ne représente aucun risque pour la santé contrairement aux excréments (de n’importe qui) et aux crachats. Ce spécialiste m’a bien mentionné que la transmission des maladies par le crachat est très rare.
Mais imaginez un instant qu’un enfant touche un crachat dans la rue pour ensuite mettre la main à la bouche ? N’est-il pas commun de voir des enfants fouiller sur le sol ? Et avoir la main dans la bouche ?

Une nouvelle revue sur l’environnement

Quand c’est dans l’air du temps, tout le monde en parle et s’en empare. Transcontinental a lancé vendredi une nouvelle revue sur le développement durable, Vision durable. C’est la première revue sur le sujet au Québec, à part les revues spécialisées et engagées. En France, il y en a plusieurs. Lors de mon dernier voyage, j’ai trouvé Le Nouveau Consommateur, écologique et responsable.
Même la conservatrice revue Affaires Plus vient de faire son cover avec la consommation verte.
Hier, j’en parlais avec mon amie Chantal Lavoie, qui était la créatrice de l’émission 100 % Écolo à Vox en 2004 ( On a fait quatre demies saisons quand même. J’y étais recherchiste et chroniqueuse ). On peut dire que Chantal était une visionnaire, peut-être même trop puisqu’à l’époque, seul Vox avait voulu de son idée. Mais on n’en avait peu parlé, les médias ne nous avaient pas fait une grosse pub, c’était Vox, son cachet communautaire, ses moyens très très limités, encore plus ses moyens financiers…Mais n’empêche c’était la première émission consacrée totalement à l’environnement et la consommation responsable. Avant la Vie en vert.
Pourquoi 100 % Écolo n’a pas survécu ? Car du jour au lendemain lors des vacances de Noel 2005, le nouveau directeur de la programmation a décidé que ça ne lui plaisait plus. C’est ça la télé, un jour on aime, le lendemain, on jette;)

La première saison de 100 % Écolo sur Canal Vox. Chantal est au centre

Trapèze et Trampoline !

J’écris un peu sur tout mais aussi sur le sport pour Mieux-être et la Presse. Hier dimanche, dans la Presse, sur le trapèze et le trampoline. Deux sports que j’ai essayé et qui me branche. Pourquoi pas !

Montréal choisit Ségolène Royal

Un deuxième tour entre la droite et la gauche. Soulagement, Le Pen est loin. Montréal vote en majorité pour Royal. Deuxième tour dans deux semaines.

Du monde, du monde et du monde…

Y’avait du monde pour tenir la banderole cette année !
Ces percussionnistes sont formidables. Au milieu de la marche, une chance qu’ils étaient là pour mettre de l’ambiance

Je n’en revenais pas. Succès énorme pour la marche pour Kyoto du Jour de la Terre. Le début de la marche avec les politiciens qui se battaient pour être au premier plan était partie depuis plus de 15 minutes et il y avait encore une foule énorme au Parc Lafontaine.
D’ailleurs, lorsque j’ai piqué une jasette avec mon nouveau collègue de la Presse, Jean Lemire et Steven Guilbeault, ces deux derniers pensaient que la marche n’était pas encore partie. Je suis persuadée que lorsque la tête est arrivée au point final, au parc Jeanne-Mance, la queue était encore au parc Lafontaine. Enfin un message clair….
J’ai manqué Laure Waridel mais je l’ai rencontrée plus tard au Parc avec ses enfants, lorsque mon amie Marie et moi, nous sommes allés y faire un tour avec les enfants.
Voici donc quelques personnes présentes croquées sur le vif par votre blogueuse écolo 😉

Deux hommes que j’aime tendrement et que j’admire grandement, Jacques Languirand et Pierre Lussier
Gilles Duceppe et mon député Bernard Bigras

Josée Blanchette, l’une des porte-voix du Jour de la Terre. Toujours en fauteuil roulant car elle souffre d’une grave entorse. Elle était accompagnée de Monsieur B. qui lui ressemble tellement
La nouvelle ministre de l’environnement, Line Beauchamp, entourée de Pierre Lussier, directeur du Jour de la Terre Québec et André Bélisle de l’AQLPA
Du monde, du monde à perte de vue
Le libéral Pablo Rodriguez qui a déposé le projet de loi qui fait si peur au gouvernement conservateur pour que Kyoto soit respecté
Tous les partis, syndicalistes et écolos réunis, même l’ADQ était représenté
Françoise David

Steven Guilbeault ( qui était là avec sa petite fille de trois jours et sa blonde, en super forme) et Jean Lemire, le nouveau collaborateur de la Presse
La blogueuse-journaliste de Canoe-Journal de Montréal, Renée Laurin.
Thomas Mulcair, nouveau membre du NPD, n’est pas passé inaperçu

Besoin de lunettes

Jugez-en par vous même. Est-ce grave docteur ?

Crime, je crois que je vais prendre rendez-vous tout de suite pour faire vérifier ma vue. Ça doit être la quarantaine. J’ai fait une erreur dans le numéro de téléphone des traiteurs Béatrice et Bernard dans mon article sur Repentigny. Sur la carte professionnelle, le 2 qui termine le numéro ressemble exactement à des 9 avec une barre dessous. Même en la regardant en ce moment je vois des 9…Je suis tellement désolée pour la pauvre personne qui a vu son numéro publié…Car le numéro que j’ai inscrit par erreur existe vraiment, j’ai vérifié. Je n’ose pas l’appeler pour m’excuser, elle doit déjà m’haïr…
Bref, le bon numéro pour Béatrice et Bernard est le 450-581-3022. Je le sais par cœur maintenant.

Des éoliennes électorales urbaines

Pierre-Léon, ce cher taxi-man qui ne rate rien, a photographié des éoliennes urbaines fabriquées à partir des dernières affiches électorales. Intéressant comme concept.

Grande marche du Jour de la Terre

Grande marche « Kyoto, pour l’espoir ! »
Date : 22 avril 2007
Région : Montréal
Endroit : Parc Lafontaine (coin Calixa-Lavallée et Rachel)
Heures : 13h30
Catégorie : Campagne d’information, sensibilisation
Nombre de participants attendus: des milliers

J’y serai et vous ? Il fera beau, c’est dans un parc, c’est dimanche, aucune excuse. Surtout après la sortie du gouvernement cette semaine !

Repentigny by the Sea

Une photo trouvée sur le site de la ville, de la collection Simon Thouin, qui m’a surprise. Imaginez des plages ! On appelait la ville Repentigny-les-bains à l’époque

C’était le titre original de mon article qui paraît dans la Presse ce matin sur Repentigny. C’est le titre d’une chanson des Cow-Boys Fringants qui semble-t-il, viennent de Repentigny. Ils ont d’ailleurs un album intitulé, Motel Capri, qui est l’hôtel de Repentigny. Une immense source d’inspiration pour eux 🙂
Oui oui la ville où il semble que les gens soient les plus heureux au Québec ! Une commande que j’ai reçue lundi. Intéressant, car je suis toujours curieuse et cela m’a donné l’opportunité d’aller faire un tour là-bas. Je connaissais Le Gardeur pour avoir travaillé sur leur bulletin municipal durant une couple d’années lorsque je suis arrivée à Montréal, mais pas Repentigny.
Avant d’aller m’y promener mardi après-midi, sous la pluie, contrairement au photographe, qui a eu le beau temps :), j’ai appelé un ami qui habite cette cité. Il ne m’a pas dit grand-chose…Seulement que Repentigny était platte…J’étais un peu traumatisée. Comment allai-je compléter mon article…
Mais j’ai trouvé de la vie à Repentigny, du bonheur un peu aussi. Des choses intéressantes. Mais je n’y déménagerai pas. Trop loin de Montréal. À moins que les plages ne revivent 🙂 Je décris mes découvertes dans le petit tour de ville.
Une chose qui m’a choquée : les grosses cabanes serrées sans aucun esthétisme qui jalonne le bord du fleuve. Ça fait très tape-à-l’œil et ça enlève l’accès au fleuve pour les autres citoyens. D’ailleurs, plusieurs personnes m’en ont parlé. L’une trouvait dommage que l’on ait détruit les petites maisons centenaires qui faisaient la beauté du bord du fleuve autrefois. Et il y avait des plages à Repentigny avant comme en témoigne la photo.
Alors, aujourd’hui, les résidents de Repentigny doivent être encore plus heureux d’avoir leur ville en vedette dans la Presse. Comme quoi le bonheur engendre le bonheur. Vous voyez, soyez heureux et vous serez heureux.

Une superbe lampe crée par les soeurs Julien dont je parle de la boutique dans mon tour de ville

Kyoto nous entraînerait dans le marasme ?


Journée de nouvelles par excellence. Voila que le ministre de l’environnement fédéral, John Baird, sort les épouvantails pour justifier l’inaction gouvernementale…Quelle surprise.
J’ai hâte de lire et voir les analyses que feront les écologistes de l’étude qui affirme que Kyoto engendrera récession et marasme économique. Étude que le ministre a commandé pour contrer le projet de loi pro-kyoto du député libéral Pablo Rodriguez. Radio-Canada en fait un excellent résumé. À voir…

Un conseil des ministres égalitaire

Quelle bonne nouvelle. Autant de femmes que d’hommes dans le nouveau conseil des ministres de Jean Charest. Une première personne de couleur noire. Il était temps.

Interdire l’alcool aux femmes enceintes ???

J’apprends ça par le blogue de Josée via un article du Devoir. Je rêve ! Qui n’a jamais vu une femme enceinte prendre un seul petit verre de vin ? Franchement, il y a une ÉNORME différence entre prendre quelques verres de vin durant la grossesse et boire régulièrement. Son projet de loi, c’est utiliser un canon pour tuer une mouche. Bravo ! Encore un homme qui veut réglementer la vie des femmes.
Vous pensez que ce projet de loi est l’oeuvre d’un conservateur extrémiste de l’ouest ? Pas du tout, c’est sorti du cerveau de Paul Szabo, un député libéral ontarien. J’ai hâte de savoir qui va voter pour.

Voici un extrait de l’excellent article d’Hélène Buzzetti :

Pour Paul Szabo, il ne fait aucun doute que ce mal est rampant et doit être combattu avec vigueur. Les femmes enceintes ne devraient, selon lui, jamais consommer d’alcool, ne serait-ce qu’une goutte. Et comme la plupart n’apprennent qu’elles sont enceintes que plusieurs jours – ou semaines – après la conception, l’interdiction de l’alcool devrait s’appliquer tant qu’elles sont capables d’enfanter.

Voici un autre extrait intéressant :

Pour la présidente de l’Association des obstétriciens et gynécologues du Québec (AOGQ), Diane Francoeur, le procédé est dérangeant. «Les femmes sont déjà bien vulnérables avec l’allaitement, qui est devenu une vraie folie. Toute femme qui n’est pas capable de poursuivre son allaitement est une mauvaise mère, elle se fait crier après et, effectivement, tout le monde s’en mêle. Les femmes arrivent dans nos bureaux en pleurs quand elles doivent cesser d’allaiter, parce qu’elles se font critiquer de donner des biberons. On ne va pas en plus se mettre à être sur le dos des femmes pendant la grossesse.»

Mme Francoeur accueille toutefois positivement toute tentative de mieux informer les femmes des risques associés à la consommation d’alcool pendant la grossesse. Le problème est réel et doit être pris au sérieux.

Selon justement cet organisme, on ne sait pas le moment du danger, mais on sait que si une femme enceinte boit quatre consommations par jour sur une base permanente, elle a 50 % de malchance d’avoir un bébé atteint du syndrome de l’alcoolisme foetal. Je dis bien sûr une base permanente. Pas un verre de temps en temps.
Pourquoi ne pas interdire aux femmes enceintes de fumer, de ne pas conduire de peur qu’elles aient un accident, de ne pas faire de sport extrême. Bref, pourquoi ne pas interner les femmes enceintes le temps de leur grossesse pour s’assurer qu’elles agissent correctement. Pourquoi ne pas contrôler leur nourriture, leurs états d’âme, leur bonheur… Et comme le suggère un lecteur de Josée, pourquoi ne pas interdire aussi l’alcool aux hommes qui pourraient contaminer leur sperme…
Pourquoi ne pas interdire …Non, j’arrête là, le temps de me calmer…

Maudites armes

J’avais beaucoup aimé ce texte de Stéphane Laporte sur le fait qu’il faut tuer les fusils, il est de circonstance…
Je n’ai jamais aimé les armes, les fusils…Et voila à quoi ils peuvent servir lorsqu’ils tombent dans de mauvaises mains. Leur erradication n’éliminerait pas la violence mais certains n’auraient pas les moyens de tuer 30 personnes d’un coup…Dire que plusieurs parlent d’un droit…Des familles pleurent, des jeunes sont encore traumatisés aujourd’hui…triste, triste.

Jeunes, pub et marketing vert

Un exemple de marketing social – photo fournie par Dove

Un dossier sur les jeunes qui jugent les publicités ce matin dans la Presse. Un concours lancé depuis quatre ans par l’ACEF de la Rive-Sud de Québec.
Pour complèter le dossier, un texte sur la conférence de Stanislas Dupré, gestionnaire chez Utopie, une firme conseil française. Il est venu parler de marketing vert, très intéressant. Vous l’avez sans doute remarqué, les entreprises prennent le virage vert et s’en vante. Attention cependant, il ne faut pas se laisser abuser par les messages verts comme le Ford Escape hybride ??? Lors de mon séjour en France, j’ai aussi noté que la publicité a pris le virage écolo. Mais avez-vous toujours cru la publicité ?
Bonne lecture, avec la tempête de neige, vous avez le temps…alors que pendant ce temps, c’est l’été en France. Comme disait Calimero, c’est injuste, vraiment trop injuste !

Grand parleur, petit faiseur

Tout un dossier dans la Presse ce matin sur l’environnement. Mon collègue François Cardinal relate ce que j’ai toujours pensé. Tout le monde est pour l’environnement mais peu de gens sont près à faire quelque chose. En tout cas, certains ne disent pas toute la vérité lors des sondages…Sinon le taux de recyclage ne serait pas si bas…Y’a des chiffres qui ne mentent pas !

1000 femmes

Voici ce qu’il reste du maquillage après quelques heures…

Je reviens de me faire croquer le portrait par Pierre Maraval, le photographe français. Je ferai partie des 1000 femmes Montréal, l’exposition qui rend hommage aux québécoises. Il y a eu avant un 1000 femmes Paris et il y aura un 1000 femmes Cambodge ensuite.
Un artiste qui utilise son art car il pense que les femmes sont l’avenir de l’humanité, surtout quand on parle d’environnement, m’a-t-il souligné. Il veut leur rendre hommage. Il sait d’ailleurs nous parler. Il nous prend en photo comme si nous étions unique, magnifique et déesse. Par ses mots, on se sent belle, on l’est et le résultat sera sûrement incroyable. Et puis, c’est tellement agréable de se faire maquiller par une spécialiste :).
Sur place, j’ai jasé avec Geneviève Borne. La conseillère municipale que je connais bien, Carole DuSault venait plus tard…Nous serons mille, connues et inconnues, jeunes et moins jeunes. Le vernissage est le 16 mai, l’expo sera à la Galerie SaS au 372 Ste Catherine, espace 416, puis dans le Vieux-Port à partir du 20 juin jusqu’au 14 octobre. Ensuite les photos seront vendus à l’encan. Qui veut m’acheter la mienne ? C’est pour le programme Belle et bien dans sa peau, pour les femmes victimes de cancer. L’info et des photos sont ici.

Avis de recherche : jeune homme de l’aéroport ?

Vu de ma chambre quand j’ai ouvert les volets hier matin à 7h
Le puy-de-dôme au fond
Embarquement
La Tour Eiffel
Regardez de plus près, c’est l’Arc de Triomphe

Au lieu de déprimer à cause de la neige qui m’a accueillie à mon retour hier ( au lieu du beau et chaud soleil auvergnat), je préfère penser au charmant jeune homme qui a gentiment mis ma valise super lourde du carroussel sur mon chariot hier. Ce matin en me levant, je pensais à lui et je me suis trouvée tellement nounoune. J’aurais dû le remercier un peu plus, lui parler un peu plus, lui demander son numéro de téléphone…
Il faut dire que je ne me sentais pas à mon avantage, plusieurs heures de voyage, de retard, de décalage horaire et de transpiration. Bof. J’aurais donc dû !
Mais si jamais quelqu’un connaît un charmant jeune homme qui revenait seul de Paris hier sur le vol AF344 et qui a aidé une fille seule avec une grosse valise noire…donnez-lui mon courriel 🙂 Je crois bien qu’il était québécois, car il avait une casquette. Les Français n’en portent pas vraiment. C’est bizarre, car je ne l’ai pas remarqué à l’embarquement. J’embarque toujours dans l’avion, en dernier alors je vois, les autres passagers passer. Et puis j’étais en avant dans l’avion.
Parlant du voyage…Impossible pour moi de voyager sans quelques petites anicroches et histoires…Maintenant que cela fait 20 ans que je fais les aller-retour, je vais pouvoir écrire un livre…
1-Ma valise était trop lourde au départ de Clermont. Je devais enlever deux petits kilos…J’ai laissé une bouteille de vin à ma soeur…
2-Le lieu d’embarquement du vol pour Roissy a changé depuis mon dernier voyage. Résultat, je me retrouve à l’opposé complètement du lieu d’embarquement et le pire, je dois ressortir et repasser la fouille pour aller au bon point d’embarquement. L’aéroport n’est pas si grand, mais la ballade en courant est éprouvante. Surtout quand l’avion n’attend plus que nous… Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas trouvé le moyen de ne pas nous faire ressortir…Deuxième passage à la fouille et je me trompe encore…Cette fois-ci, je demande que quelqu’un vienne me chercher pour éviter de faire attendre le monde et de repasser la fouille une troisième fois. Il a fallu argumenter, mais finalement mon ange gardien est venu me chercher. L’avion n’attendait que moi et j’ai eu droit aux moqueries du co-pilote 😉
3-Il y avait une grève des aiguilleurs du ciel ( contrôleurs aériens)…Le vol pour Montréal est à l’heure, nous embarquons. Mais l’un des passagers ne se présente pas. Il faut trouver et retirer son bagage. Résultat : nous perdons notre créneau de décollage et nous devons attendre environ 1h30 pour en avoir un autre…Vive les grèves ! Remarquez ce n’est pas si pire, j’ai déjà dû poireauter cinq heures dans un avion ( une chance j’avais deux sièges pour moi et un écran de tv), car il neigeait à Roissy et l’avion devait attendre le déglaçage…
Mon avion est donc arrivé avec 1h30 de retard. Je suis sortie de l’aéroport vers 17h le temps d’attendre un taxi ( j’ai refusé qu’on vienne me chercher à cause des risques de retard provoqués par la grève). C’était l’heure de pointe combinée à la neige. Il m’a fallu 1h30 pour rentrer chez moi et 65 $ de taxi !
Heureusement, le chauffeur était un canadien d’origine libanaise, comptable durant 19 ans au Liban, qui était passionnant. Il a appris l’italien durant les heures d’attentes du taxi. Maintenant il apprend l’hébreu. Je lui ai dit qu’il devrait être professeur d’histoire. Il en savait tellement. Et il y a eu ce bel homme de l’aéroport…le retrouverai-je ?
Je dois être influencée par le film que j’ai vu dans l’avion, The Holiday avec Kate Winslett, Cameron Diaz et le superbe Jude Law.

Encore des sacs en plastique chez Carrefour

Et voici la preuve, le fameux sac de carrefour
Finalement, j’ai testé Carrefour et ils ont encore des sacs, alors qu’ils annoncent que c’est fini depuis le 31 mars partout en France. Tantôt je suis allée acheter des babioles et la caissière m’a donné un sac. Je n’en avais pas mais je l’ai laissé faire. Alors finalement, tous les supermarchés n’ont pas aboli les sacs sauf qu’il est vrai que Carrefour n’en donne plus beaucoup. Avant, les gens se servaient librement maintenant les sacs sont sous le contrôle de la caissière. L’orgie de sacs est donc terminée.
En passant, Carrefour est l’un des derniers supermarchés français à adopter cette politique. Leclerc, LIDL, et d’autres la pratiquent depuis longtemps.
Je le repète si les français, reconnus comme les champions raleurs et chialeurs, sont capables d’aller faire leur marché sans les sacs en plastique, alors les québécois le sont aussi. Non ?

La chasse aux phoques vue de France

Un blanchon ou bébé phoque dont la chasse est interdite

Je ne suis pas végétarienne, pas une grande carnivore ni une fervente de la chasse, surtout la chasse soi-disant sportive ( quel sport de tirer sur un être vivant). Mais tant que ceux qui s’y adonnent respectent la faune et la flore, les humains et les réglements…Si en plus, c’est leur gagne pain ou que c’est une tradition, dans le cas des autochtones…Je reste sceptique sur la chasse aux phoques. Sauf que…
Tantôt, j’ai vu un reportage de France 2 sur la réouverture de la chasse aux phoques. La journaliste parlait de la chasse aux bébés phoques et l’a répété à maintes reprises. À titre de journaliste, je trouve qu’il y a un parti pris, puisque le reportage ne dit pas que la chasse aux bébés phoques (ou blanchons plutôt) est interdite au Canada depuis 1987.
J’ai malheureusement raté le documentaire de Raoul Jomphe sur le sujet. Il semble que ce soit le documentaire le plus objectif fait depuis longtemps. À voir. Je me pose des questions, doit-on interdire toute chasse ? Qui a tord ? Qui a raison ?
Et si personne ne possèdait la vérité, si tout le monde avait raison et tort à la fois. Qui croire ? Les groupes de défenses des animaux qui n’informent jamais les gens que la chasse aux blanchons ( bébé phoques) est interdite au Canada ou les chasseurs qui paraissent très barbares en frappant sans pitié ces pauvres bêtes ?
La seule chose dont je suis certaine, c’est qu’on devrait interdire toute chasse d’animaux en danger ou « surchassé ». Même si l’appat est commercial. La chaîne animale est fragile, assez malmenée par les changements environnementaux, protégeons-là ! Mais pitié, arrêtons la désinformation.
Après le canard et le foie gras, les phoques, pourquoi ne pas défendre les vers de terre comme disait ma collègue Marie-Claude Lortie. Les vers ne souffrent pas lorsqu’on les plante, vivant, dans l’hameçon ?
Le site de Pêches et Océans est intéressants avec les mythes et réalités de la chasse aux phoques. Comme direz les défenseurs des animaux, le gouvernement canadien n’est pas objectif donc pas crédible. Eux le sont-ils ?
J’aimerais bien connaître votre opinion sur le sujet ?

Soleil, présidentielles, environnement et haro sur les sacs plastiques



Cet après-midi, j’ai sorti l’ordi pour travailler dehors au soleil. Je n’ai pas résisté longtemps ( j’ai déroulé la toile) car le soleil tapait fort et mon ordi chauffait :). Quel bonheur. Un peu plus et je me serai cru à Cuba !
Outre cette belle température qu’on nous promet jusqu’à mon départ jeudi prochain, il y a l’actualité que je suis avec attention.
Bien sur, les présidentielles sont au coeur de l’actualité ( le premier tour est pour le 22 avril, le 21 à Montréal pour ne pas influencer nos compatriotes). Le Pen fait des siennes en proposant d’augmenter la limite du taux d’alcool dans le sang et celle de la vitesse à 150 km sur les autoroutes. Déjà qu’il est difficile de faire comprendre la sécurité routière aux français, il en rajoute. De son côté, Sarkozy a annulé une visite dans le célèbre quartier populaire de Lyon, la Croix-Rousse. Les manifestants ont eu raison de lui. On entend moins parler de Royal et Bayrou. Ce matin lors d’une discussion avec ma soeur et mon beau-frère, ils m’ont fait part de leur peur que le scénario de 2002 se reproduise et que Le Pen passe au deuxième contre Sarkozy. Je croyais que les Français avaient eu leur leçon. J’espère que oui et que ce mauvais présage ne se réalisera pas.
L’autre sujet de l’heure, c’est l’environnement. Je suis étonnée depuis les 4 jours que je suis ici d’en entendre beaucoup parler. Partout, aux nouvelles, dans les publicités, le journal, les revues, l’environnement est partout. C’est comme avec Internet et les téléphones cellulaires, quand la France se réveille (même en retard), elle ne fait pas semblant…:)
Par ailleurs, ici les supermarchés ont banni les sacs. Hier en allant acheter quelques babioles à Carrefour, où travaille mon beau-frère, j’ai dû débourser quelques cennes d’euros pour un sac en plastique réutilisable, on avait oublié nos sacs. J’ai noté que Carrefour vendait des sacs en coton équitable à 2,50 euros. Je suis sceptique de voir un sac en coton équitable pour moins de 5 $. Normalement c’est plus de 10 $. Tous les supermarchés ont banni les sacs et personne ne chiale ( vous connaissez la réputation des Français). Tout le monde arrive avec ses sacs. Pourquoi ne pas faire la même chose au Québec ? En passant, un village de 500 personnes au Manitoba, vient de le faire. Bannir les sacs en plastique. Pourquoi pas ?
En passant, je rédécouvre les bonheurs de l’internet téléphonique chez ma mère car c’est la seule solution. GRRRRRRRRRRR. C’est long. Si quelqu’un peut me dire comment me brancher chez les voisins par WIFI, je serai ravie…Leur signal est super, ils me donnent leur accès avec plaisir mais ça ne fonctionne pas…Ni chez ma soeur, même avec les clefs nécessaires :((

Enfin du soleil

Oui je sais il neige à Montréal mais il faisait assez moche en Auvergne aussi mais le soleil vient enfin de faire son apparition en perçant le brouillard matinal. Et devrait nous accompagner toute la fin de semaine de pâques. Désolée :))

Commençons par mon petit village : St-Rémy de Chargnat


Les rues de St-Rémy de chargnat
La place du village et sa traditionnelle église
J’ai été élevé dans ce petit village d’Auvergne de 550 personnes. Environ à 7 km d’Issoire où se trouve une usine assez importante de Péchiney maintenant Alcan. Ça m’a fait drôle de voir le nom d’Alcan en passant à côté de l’entreprise…
Aujourd’hui, c’était le dernier jour d’école avant les vacances pour mon neveu Tristan. Normalement le carnaval est en février ici en France mais comme il fait trop froid à cette époque, l’école a décidé de le reporter au dernier jour avec les vacances de Pâques. Nous avons donc fait le tour du village avec des enfants heureux et joyeux. Ils étaient superbes, déguisés magnifiquement, plusieurs Spiderman et beaucoup de princesses…30 ans de féminisme pour ça 😉 Deux de mes copines d’écoles travaillent maintenant dans la même école primaire que nous avons fréquentée ensemble. La même école que ma mère a fréquenté. Trois générations dans la même école !

La maison de ma mère

Montréal et Clermont-Ferrand : même temps !



Je viens d’arriver en Auvergne. Exactement le même temps que lorsque j’ai quitté Montréal hier en fin de journée. Mais la pluie a stoppé et le soleil tente une sortie. Il fait plus chaud. Disons que ma nuit a été courte dans l’avion où le confort n’est pas génial pour dormir…Voici quelques photos des airs entre Paris et Clermont-Ferrand, puis l’arrivée. C’était trop couvert pour qu’on puisse voir le Puy-de-Dôme…

Venez visiter l’Auvergne

Le plus célèbre volcan d’auvergne, le Puy de Dôme

Je prends l’avion pour Clermont-Ferrand (via Paris) tantôt. Je vais passer quelques jours dans mon village natal. Fêter mes 40 ans et profiter des vacances de Pâques de mon neveu. Je vous ferai visiter en même temps cette magnifique région du centre de la France. Région de châteaux du moyen-âge, des fromages ( St-Nectaire, bleu, ect) et des volcans. N’oublions pas le célèbre festival du court métrage…
Alors vos valises sont prêtes ? Car on part…;)
Pour vous mettre l’eau à la bouche allez voir les photos du photographe Hervé Sentucq. Attirant non comme paysages ?

Le département du Puy de Dôme, l’un des quatre qui composent la région Auvergne. Mon petit village St-Rémy-de-Chargnat est à côté d’Issoire

Des pistes cyclables vraiment ouvertes ???

Je crois que la ville a parlé trop vite car cet après-midi, la piste cyclable sur Rachel n’était pas occupée par des cyclistes mais pas des voitures stationnées en toute illégalité. À qui la faute ? Car plusieurs vont se refiler la responsabilité. La ville, l’arrondissement, les automobilistes ?
à suivre…

Le show du Défi de la Terre : Réussi !

Bravo K. La belle a relevé le défi. Tout un show. Bien meilleur que l’an dernier puisqu’on avait évacué les longs discours ennuyant. On voulait danser, avoir du plaisir, s’amuser. Pari tenu. Parti tranquillement avec la surprise, un message de Céline. Oui oui notre Céline. C’est la première fois que je l’entendais parler d’environnement. Elle devrait le refaire et peut être chanter ? Ensuite on est tombé dans l’humour avec le discours ironique et drôle de François Avard puis Bob Gratton. Humour gras et colon bien entendu mais bon nombre de personnes doivent penser la même chose de l’environnement.

Puis la musique avec Lulu Hughes et le beau Marco Calliari dont j’ai déjà parlé. Aussi Guy A.Lepage qui ne sait toujours pas chanter, surtout du REM, mais il était là. Les Moquettes Coquettes qui ont fait un bel effort avec Girl just want to have fun. Patrick Huard, qui lui, se défend mieux, bien même. Un bravo pour l’effort à Jocelyne Blouin et Josée Di Stasio. Il fallait oser et elles l’ont fait.

Mes coups de coeur : Deux tounes de AC/DC par Marco Calliari et Lulu Hughes, trippant. Le retour sur scène de RBO, du pur bonheur. Et Louis-José Houde, un délice. Son prochain show, j’y serai, certain. Il nous a tellement fait rire aux éclats, aux larmes, à se rouler par terre. Quel humour, quelle verve !

Pour sensibiliser la population, passons donc par la musique !