Sauvons les arbres !

Un bout de mon érable…Bientôt reverdiront nos jardins et cours !
Depuis quelques jours, j’étais en panne d’inspiration pour écrire, mais la chronique de Louis-Gilles Francoeur a réveillé mon cerveau…
L’arbre n’a pas de valeur pour de nombreuses personnes, surtout en ville. Je comprends la peine et la colère de monsieur Francoeur. Je suis certaine qu’il n’est pas le seul à l’avoir éprouvée. Cela me rappelle la colère et la tristesse que ma colocataire ( de l’époque) et amie Geneviève et moi, avions éprouvé lorsque la ville ou Hydro-Québec avait massacré NOTRE arbre. Nous habitions à l’époque dans l’est de la ville, au deuxième étage d’un duplex. Un magnifique arbre venait déployer ses branches jusque sur notre balcon avant. Un soir en rentrant, je trouve Geneviève au bord des larmes. Elle me dit de venir voir en avant. L’horreur, la nudité, la dévastation. Notre arbre avait été amputé de tellement de branches. Il n’était plus le même, il était nu. Et nous étions désespérées. Vraiment. S’il avait été dépouillé de ses feuilles, le choc aurait été moins grand, mais là, c’était épouvantable le vide laissé par les soi-disant spécialistes émondeurs…
J’ai revu nombre d’arbres épouvantablement amputés par ces émondeurs. Pour protéger les fils ( pourquoi ne pas les enfouir une fois pour toutes, on évitera de nombreuses pannes à chaque coup de vent), on martyrise les arbres, on leur enlève leur beauté naturelle. On les coupe littéralement en deux. C’est affreux.
Le Conseil régional de l’environnement de Montréal a un programme de reverdissement de la ville pour lutter contre les ilots urbains de chaleur. J’avais d’ailleurs écrit sur le sujet l’an dernier ici.( la maison sur la photo est au coin 17e et Rosemont, mais elle n’est pas aussi verte en cette saison). Car il est prouvé qu’un quartier plus vert subit moins les fortes chaleurs.
En passant, il faudrait arrêter d’asphalter les entrées et les cours d’école. L’asphalte absorbe la chaleur et nous la renvoie allégrement.
J’ai aussi peur, car mon nouveau propriétaire, depuis lundi, a pensé que le magnifique érable de la cour arrière ferait du bon bois de chauffage…J’espère qu’il blaguait. Il est triste de penser à un arbre en ces termes…Moi je m’attache à mes arbres, pour vrai :)

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 85 followers

%d bloggers like this: