Montréal dévoile sa saleté sous la neige




Ayoye, j’en avais des hauts le coeur tantôt en marchant sur la rue Masson (où j’ai pris ces photos). On remarque la même chose chaque printemps, lorsque la neige fond. Mais cette année avec les milliers de mégots de cigarettes, on dirait que c’est pire !
De plus, j’ai noté d’innombrables « déjections » de chiens ( je vous épargne la photo:). Est-ce que les propriétaires pensent que les cadeaux de pitou vont fondre avec la neige ? C’est dégueulasse et totalement irrespectueux. C’est arrivé deux fois qu’un de ces propriétaires irresponsables laissent des cadeaux devant l’entrée chez nous. À quoi pensent-ils ? Pourquoi devrais-je ramasser les cacas de leurs chiens. Désolée mais chacun devrait s’occuper de sa merde pour parler poliment 😉 Mais bon, dans un sens je suis d’accord avec le nouveau réglement de Ville-Marie qui entrera en fonction le 1er juin prochain. Chacun est responsable de son petit coin. Il est certain que l’on ramassera les cochonneries des autres. Mais ces mêmes autres là, ramasseront aussi les cochonneries des autres. Peut-être que ça les fera penser plus collectivement ?

Publicités

3 Réponses

  1. Parlons crottes et écologie.C’est vrai qu’il est chiant (si je peux m’expirmer ainsi) de piler sur une crotte de chien. Mais, en visitant le site d’enfouissement de Lachenaie dernièrement, je me demandais, combien de sacs de crottes de chien peuvent se retrouver ici.Si on additionne chiens+crottes=sacs de crottes de chien…. HmmmAlternative? La pèle à crotte? plus embarassante, plus visible sur la rue qu’un sac dans une poche. OuVider le sac dans la poubelle, à la maison et mettre le sac un recyclage?… et les employés au centre de tri? Non.Vraiment, des fois j’ai bien du temps pour réfléchir.

  2. Ce qui serait vraiment le plus écolo ce serait d’avoir une pelle et de jeter les déjections de pitou dans les toilettes au retour….mais qui va faire ça ?J’ai le même problème avec la litière de mes chats qui composent la grosse portion de mon sac vert. Que faire ? Je ne peux la mettre dans le compost…ni dans les toilettes….la solution, un programme de compost industrielle à grande chaleur, mais il n’y en a pas à Montréal pour le moment…sinon je serais prête à l’amener et je réduirais ainsi mes poubelles à un sac vert aux 2 ou 3 mois…ah mes chers minous !

  3. Allez consulter le site suivant, qui propose une alternative intérssante.http://cmo.uqam.ca/wiki/detournement/PooperScooper

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :