Avoir honte d’être féministe ?

Parfois des événements arrivent de manière simultanée. Je complète un article sur les femmes ingénieures. Je demande à deux d’entre elles si elles sont féministes. Les deux me répondent non. L’une beaucoup plus tranchée que l’autre comme si c’était une tare ou une maladie. Pourtant si elles savaient ce que leurs prédécesseures ingénieures ont dû affronter pour gravir le même cheminement.
Et je tombe sur ce billet de Sophie Durocher que j’approuve à 110 %.
Comme elle, je suis féministe. Tant qu’il y aura une seule femme discriminée sur la planète, je serai féministe. Pourquoi être féministe serait une tare, une honte ? Féministe ne veut pas dire contre les hommes, mais pour les femmes. Que les jeunes femmes arrêtent de penser que tout est acquis. Nos acquis sont fragiles.
Je ne comprends pas les femmes qui me répondent comme je l’ai entendu tantôt au téléphone : oh non je ne suis pas du tout féministe. Dommage, très dommage après un si long chemin. Nos grands-mères et mères féministes doivent se sentir reniées par un tel revers de la main.

Publicités

The Police de derrière !!!


Vilain jeu de mots. Mais j’ai finalement pu acheter des billets pour le show de The Police le 26 juillet prochain. Ouin pas les meilleurs. En arrière de la scène. Je me demande ce que je verrai mais bon je les entendrais.
Pourquoi vendre des billets d’arrière-scène si on ne voit rien ? Ne verrai-je que les fesses de Sting, Andy Summers et Stewart-mon amour de jeunesse-Copeland ? Est-ce que le Centre Bell a un si grand besoin d’argent. Peut-être que M.Gillett veut nous faire financer l’achat de l’équipe de foot de Liverpool.
Une amie trouvait que c’était scandaleux de vendre des billets si mal placés à 95 $. Elle n’a pas tout à fait tort, non ? Je vous en reparle le 27 juillet, si frustrée je suis.
De toute manière, je crois qu’il était impossible d’obtenir de bons billets à 95 $ en passant par les voies du simple citoyen comme je l’ai fait. L’une de mes amies, qui a de bons contacts, avait ses billets pour le 26 juillet, il y a plus d’une semaine. J’imagine qu’elle n’est pas la seule à avoir de bons contacts. Pour les autres, pauvres citoyens sans contact que nous sommes, il ne reste que l’arrière-scène. Car mon ami Michel qui s’est déplacé à un comptoir Admission dans l’est de la métropole a eu des pires billets que moi.

L’environnement : vedette de la campagne électorale ?

Tout le monde en parle. Chaque parti y va de sa promesse en matière de développement durable, protection de l’environnement. Que ce soit le parti Libéral, le parti Québécois,L’action démocratique, Québec solidaire ( dont le site a sauté hier lundi, pour cause de sa popularité extrême à la suite du passage d’Amir Khadir à TLMEP) et bien entendu le parti Vert. Quand au Blocpot, j’imagine qu’ils sont verts quelque part et le parti communiste ne cache pas son appui à QS.
L’environnement est populaire donc les politiciens en parlent. Mais est-ce vraiment un enjeu de la campagne ? N’en parle-t-on pas car c’est au goût du jour mais sommes-nous prêt à passer à l’action ?
Une petite chose me chicote. Pourquoi Québec Solidaire et le parti Vert n’ont pas conclu une entente ? Ils semblent avoir plusieurs points en commun. Ah oui j’oubliais…la question de la souveraineté creuse un fossé entre eux.
Au moins, de système politique à deux partis, on a enfin une diversité intéressante. Reste à voir si cette diversité se répercutera jusqu’à l’assemblée nationale. Aurons-nous droit au premier député ou première députée de Québec Solidaire ou du parti Vert ? Si vous décidez de voter pour un tiers parti, comment vous choisissez entre les deux ? Laure Waridel appuie QS et vous ?
Pour vous y retrouver la Presse a pensé à vous !

Cracher et autre incivilités – dernier appel

Vous avez une sainte horreur des gens qui crachent , qui urinent dans la rue, se mouchent avec leurs doigts, des cadeaux de pitou ou alors vous crachez, vous urinez ( dans la rue), vous vous mouchez avec vos doigts ?
Écrivez-moi !!
C’est mon dernier appel à tous et à toutes, avant le 28 fév.
Merci
PS : est-ce que quelqu’un sait pourquoi les chinois ont l’habitude de cracher ?

Ingénieur immigrant ?

Connaissez-vous un ingénieur immigrant qui a eu ou qui a présentement des problèmes pour faire reconnaître son diplôme d’ingénieur d’un pays étranger par l’Ordre des ingénieurs du Québec ? Ou alors que cette personne n’a pas pu le faire reconnaître et travaille maintenant dans un autre domaine. Qu’il ou elle m’écrive !
Avant le 27 février 🙂

Endroits où trouver le silence et la paix ?

Non, je ne veux pas entrer dans les ordres ou me couper des élections. Trop de travail d’ici la fin mars. Mais après, j’aurais sûrement besoin d’un endroit au Québec pour faire le vide, me reposer, relaxer. Pas d’un endroit où on me fait faire de la méditation ou des activités dirigées. Non. Ni un spa. Non un endroit pas trop cher où je peux être seule et tranquille. Certains monastères n’offrent pas des trucs du genre ? Des auberges ? autres endroits inconnus ?
J’attends vos suggestions 🙂

Les éco-sceptiques

Un sujet très intéressant hier dans la Presse de mon collègue pigiste, Nicolas Ritoux , sur les éco-sceptiques.
Qui sont-ils, qu’espèrent-ils ? Trés intéressant. Je dois dire que dans ma courte histoire de blogueuse à tendance écolo, je n’ai jamais eu à subir leurs foudres. Mais Nicolas souligne que le phénomène se voit surtout du côté anglophone. À suivre donc…
D’un côté, j’aime la discussion, les opinions contraires et les gens sceptiques. Ils nous forcent à avoir des arguments solides et à fournir des preuves, ce qui n’est pas mauvais en soi. Puis la protection de l’environnement n’est pas une religion et nous sommes en démocratie. Tout le monde a droit à son opinion. Tout le monde à le droit de la contredire aussi !