Noël vert

Excellent dossier dans La Presse ce matin, de mon collègue François Cardinal sur un Noël vert.
Je ne radoterai pas sur le sapin, j’en ai déjà parlé. Mais je suis très contente qu’il parle de cette nouvelle mode des décorations gonflables. http://www.cyberpresse.ca/article/20061220/CPSPECIAL02/612200765/5341/CPSPECIAL02
C’est horrible, eurk. En plus de l’impact écologique ( elles sont faites en plastique, fabriquées en Asie), vont-elles durer plus qu’une saison ? Parlons de leur impact visuel…Pas très beau.
Je préfére nettement des lumières DEL ( très économiques en électricité), plus durables. Évidemment, pour qu’elles soient durables, il ne faut pas qu’il vous arrive la même mésaventure qu’à moi….Dans ma cour arrière, deux des guirlandes DEL ont subit les foudres des écureuils qui les ont grignotées. Pouf, mes deux guirlandes sont inutilisables, fils coupés et grugés. Ahh vive les écureuils, je les aime quand même lorsqu’ils se disputent dans ma cour 🙂
Pour finir avec ce dossier, François parle des bouchons de liège versus ceux en plastique. http://www.cyberpresse.ca/article/20061220/CPACTUEL/61220020/1015/CPACTUEL
Le WWF conseille le liège, une ressource durable et une économie en danger au Portugal, notamment. Cet été, lorsque j’étais dans le sud de la France, dans les Pyrénées Orientales, j’avais noté une entreprise qui en faisait et qui parlait de la durabilité de cette matière. Il est certain que pour les Français, il est inconcevable de servir un vin qui a été surmonté d’un truc en plastique. La tradition, la qualité du vin, etc… demande le liège. L’argument écologique vient donc renforcer le choix du bouchon en liège et réfute la légende voulant que le liège élimine des arbres. Je me questionne, car les dernières bouteilles que j’ai ouverte avaient toutes des bouchons en plastique. À vérifier, quel vin utilise quel bouchon…