Hulot et l’Express

Nicolas Hulot est le Bernard Voyer ou le David Suzuki français. C’est une star en france. Je me souviens de son émission alors que j’habitais encore en France. Ça fait donc longtemps qu’il parcoure le monde et qu’il se bat pour la protection de l’environnement. À la veille de l’élection présidentielle française au printemps 2007, Nicolas Hulot sonne l’alarme et secoue le monde politique. Pourquoi ? Pour que les présidentiables se positionnent. Sinon quoi ? Bien il les menace (si on peut dire) de se présenter…Intéressant car quoiqu’on en dise, les français ne sont pas si écolos que ça.
Une conséquence à cette sortie : l’hebdomadaire l’Express s’implique en faveur de l’écologie ( http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/ecologie/default.asp). Une première ! Presque. L’hebdomadaire catholique ( mais très progressiste et intéressant) le Pelerin ( www.pelerin.info) s’est aussi positionné il y a quelques semaines.
Intéressant de voir des magazines se positionner. Surtout pour une journaliste spécialisée en environnement !
Une mode ou un véritable engagement ? Les médias ont un rôle à jouer, le font-ils ? Bonne question…et vous qu’en pensez-vous ?

3 Réponses

  1. Je pense que les quotidiens que je lis donnent une place assez importante aux nouvelles concernant l’environnement.Cependant, je trouve qu’ils n’encouragent pas vraiment les jeunes à voir l’importance de leurs gestes.Cela fait plusieurs années que je participe à la marche 2/3 avec des jeunes de 12 à 15 ans. Pour vous dire, voir 15000 jeunes marcher dans les rues de Montréal en plaidant la consommation responsable et des slogans pour faire réfléchir, c’est un événement important.Mes élèves sont toujours déçus de voir que les médias montréalais en parlent si peu. Mais vous en saurez (trop) beaucoup sur les quelques jeunes qui auront fracassé des vitrines.

  2. Isabelle, tu as tellement raison…On met l’emphase trop souvent sur le négatif…J’imagine que tout le monde en porte la responsabilité puisque les médias parlent de ce qui intéresse les gens…

  3. Parfois, à la bibliothèque, j’ouvre la revue National Geographic ou l’Actualité. En première page, des articles « choc » sur la déforestation ou les réchauffements climatiques. Mais à l’intérieur, les trois quart du contenu, c’est de la pub de produits de luxe, la plupart du temps pour des voitures et des VUS…Bref, les médias parlent de plus en plus des problèmes environnementaux tout en présentant des pleines pages de publicités de 4X4 et de forfaits vacances dans le sud… Ça me laisse songeur quant à leurs motivations. Je crois que c’est tout simplement pour vendre plus de copies et plus de cote d’écoute qu’ils parlent d’environnement.Désolé d’être aussi cynique, mais si les médias avaient vraiment à coeur l’environnement, ils cesseraient par exemple de publier leur cahier automobile et les pubs qui vont avec. Ils aboliraient également les tonnes de dépliants publicitaires ajoutés à leurs journaux chaque jour. Bien sûr, ça nous coûterait plus cher à nous les lecteurs de journaux et de magazines, mais il faudra bien un jour cesser de vivre au-dessus de nos moyens…Enfin, j’espère au moins que malgré tout, les individus, les entreprises et les gouvernements vont être plus sensibles à l’environnement et changer leurs comportements.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :