Conseils pour une voiture ?

Ma collègue de la Presse, Marie-Claude Lortie me pose une question fort pertinente :
« Maintenant, conseille-moi. Je dois changer d’auto au printemps. J’achète quoi avec mes 3 kids et le co-voiturage ? J’attends les conseils »…
SVP, on ne lui dit pas de prendre l’autobus, soyons réalistes !!! Moi j’y pense et je reviens avec mes suggestions.

Faites-vous du vélo en hiver ?

Si oui, j’ai besoin de vos conseils car je compte m’y mettre et essayer ! J’ai fait le voeu de passer une année complète sans voiture depuis que ma super vieille Jetta 88 est morte en juin dernier alors je vais me tester jusqu’au bout ! Jusqu’à maintenant, ça va bien ! Vive le vélo, l’autobus, le métro, Communauto et les amis qui me prêtent gentiment leur voiture 🙂

Du marketing l’équitable ?

Excellent reportage de la Facture sur l’utilisation erronée du mot équitable…J’avais, au printemps dernier, étudié la question. Vous trouverez les résultats dans la Presse au lien suivant : http://www.cyberpresse.ca/article/20060918/CPACTUEL/605101008&SearchID=73261644484060

Je crois que j’avais fait le tour de la question mais je pourrais recommencer tant le dossier évolue. D’ailleurs, j’ai entendu dire qu’en France, l’organisme de certification Max Havelaar était de plus en plus critiquée. À suivre.
L’important est de poser des questions; de ne pas se laisser impressionner par le mot équitable et les explications boiteuses d’un commerçant.
Par exemple, durant l’été, je vois un commerçant du Marché Jean-Talon annoncer des sacs et paniers écologiques et équitables. Beau marketing ! Évidemment qu’acheter un sac est écologique, du moment qu’il permet d’éliminer de multiples sacs en plastique. Mais attention, il faut vérifier s’il est fabriqué ici ou non et en quelle matière. Pour ce qui est de l’utilisation du mot équitable, le commerçant m’a dit qu’il allait chercher ses paniers à Madagascar d’une personne qu’il connaissait. Parfait mais je vérifie comment moi ? Je prends les coordonnées du fabricant à Madagascar et je lui donne un petit coup de fil pour vérifier ? Je m’y rends ? Je veux bien croire en la bonne foi et faire confiance…mais le commerce étant ce qu’il est, j’ai du mal à toujours faire confiance.
Pour faire les vérifications pour nous, il existe l’organisme Transfair qui certifie les produits équitables vendus au Canada ainsi que l’IFAT (l’International Fair Trade Association) qui certifie l’artisanat tel que vendu à la boutique 10 000 villages par exemple. Je crois qu’on peut leur faire confiance….enfin j’espère !!!
D’ailleurs dans le reportage de la Facture, la journaliste arrive à la conclusion que 10 000 villages est le magasin le plus équitable, je suis d’accord. Tout comme la Facture, j’ai, moi aussi, eu mes doutes sur la boutique KifKif planète équitable.
Bref, peut-être qu’il serait temps de réglementer le mot équitable comme l’est le mot biologique ?