Des privilèges pour les parents ?

Depuis quelques semaines, je fais une recherche pour un article sur la conciliation travail-famille. Est-ce l’harmonie entre les mères de jeunes enfants et les autres (non-mères et mères d’enfants plus vieux) au travail ?

Y-a-t-il des conflits qui sont engendrés par les mamans qui doivent s’absenter régulièrement ou non à cause des enfants ? Est-ce que le fait qu’elles doivent quitter à heures fixes pour la garderie ou parfois doivent s’absenter pour un congé maternité ou une maladie engendre des jalousies de la part des employés qui doivent en faire plus ? Les mères ou parents passent aussi plusieurs heures au téléphone pour organiser la vie de famille ? Est-ce acceptable ? Travaillent-ils moins fort que les autres ?

Je cherche plusieurs témoignages. J’ai des jeunes mamans. Je cherche surtout des employés et des patrons qui doivent "subir" ou gérer les absences. La majorité semble s’en accommoder en public ? Mais en privé est-ce vraiment le cas ? Sont-ils aussi compréhensifs ?

En lisant un billet de la mère blogue sur la conciliation travail-famille vue par les patrons, certains commentaires parlaient de privilèges pour les parents. Certains s’en offusquent de manière anonyme, mais se taisent quand il s’agit de s’identifier. Faites-vous partie de ceux qui pensent qu’on en fait trop pour les parents ou alors pensez-vous qu’il est normal d’être plus conciliant ? Avez-vous des trucs et conseils pour améliorer la cohabitation ?

Le témoignage peut être anonyme. Merci.

About these ads

3 Réponses

  1. Bonjour, j’ai entendu votre intervention hier à la radio, et de toute évidence je fais parti de ceux qui pensent que oui bien sur que oui on en fait trop pour les parents…
    Concrètement, je suis artisan (boulanger) avoir des employés qui doivent quitter à heure fixe, qui ne peuvent pas faire d’over-time ne veulent pas travailler les fds etc… de toute évidence c’est un probleme.
    Mais le vrai probleme c’est qu’on demande aux entreprises de s’accommoder de ces règles au nom du bien être de la société… Sauf que moi au quotidien c’est une entreprise avec des salariés qui ont besoin de leur travail que je gère… pas la société toute entière. Dès lors avons-nous plus besoin de temps avec sa famille ou de bonnes entreprises performantes qui offrent des emplois bien rémunéré? Ceci sans compter le fait que ça augmente les charges qui pèsent sur les salariés ainsi que sur les entreprises.
    En ce qui me concerne j’essaierai autant que possible de travailler avec des gens qui n’ont pas d’enfant et qui sont trop jeunes ou trop vieux pour en avoir dans un avenir proche.
    L’harmonie au travail entre les parents et les non parents n’est qu’une façade une autre affirmation politiquement correcte. Il est grand temps de faire une vraie réforme du système pour que le fait d’avoir des enfants ne soit pas une charge pour tous, y compris ceux dont ce n’est de toute évidence pas le problème…

  2. Dans les quelques endroits ou j’ai travaillé, les enfants ne causaient pas trop de problèmes, c’était surtout les futures mères. Quel employeur voudrait employer une jeune femme enceinte ou qui pourrait l’être ? J’ai été scandalisé de voir mon employeur féminine refusée une candidature dans un dépanneur parce que la femme en question était " peut-être" enceinte, selon les rumeurs. Pire, elle l’avait carrément traitée de "crosseuse" Pourtant, tout le monde a besoin de travailler!
    Bref, si vous êtes a la recherche d’un emploi, ne mentionner pas votre grossesse.

    Pour les congés parentaux, je peux exprimer l’expérience de mon conjoint. Il n’a eu aucun problème à les prendre, puisqu’il en avait pour 6 mois et il est facile de trouver quelqu’un pour une longue période (Il a pris tous les congés parce que je ne travaillais pas). L’employeur est resté surpris d’un si long départ, sans plus.

    Dans tout ce débat de conciliation travail-famille, je pense qu’il y a des frictions particulièrement a cause de la gestion que cela engendre. C’est dif

  3. Dans les quelques endroits ou j’ai travaillé, les enfants ne causaient pas trop de problèmes, c’était surtout les futures mères. Quel employeur voudrait employer une jeune femme enceinte ou qui pourrait l’être ? J’ai été scandalisé de voir mon employeur féminine refusée une candidature dans un dépanneur parce que la femme en question était " peut-être" enceinte, selon les rumeurs. Pire, elle l’avait carrément traitée de "crosseuse" Pourtant, tout le monde a besoin de travailler!
    Bref, si vous êtes a la recherche d’un emploi, ne mentionner pas votre grossesse.

    Pour les congés parentaux, je peux exprimer l’expérience de mon conjoint. Il n’a eu aucun problème à les prendre, puisqu’il en avait pour 6 mois et il est facile de trouver quelqu’un pour une longue période (Il a pris tous les congés parce que je ne travaillais pas). L’employeur est resté surpris d’un si long départ, sans plus.

    Dans tout ce débat de conciliation travail-famille, je pense qu’il y a des frictions particulièrement a cause de la gestion que cela engendre, surtout pour les jobs de productions. Il y a beaucoup d’endroit ou les employés sont des numéros et qui doivent être disponibles 24h sur 24, 7 jours par semaine, avec horaire variable. Dans un tel contexte, avoir des restrictions pour l’employeur, il trouve ca compliquer et les autres employés qui doivent être dispos tout le temps, ca peut les fâchés par envie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 85 autres abonnés

%d bloggers like this: