Une maison plus saine sans polluant

L’intérieur de notre maison est plus pollué que l’extérieur. Pourquoi ? À cause des multiples produits qu’on amène chez nous. J’en parle ai parlé ce matin au 98,5 FM lors de ma chronique environnement chez Isabelle Maréchal. Les conseils sont divers. J’avais aussi écrit un article dans le Coup de Pouce d’avril 2010.

Voici un résumé des principaux conseils à suivre pour dépolluer son intérieur, les produits à éviter, car l’air de sa maison est moins sain qu’on ne le pense. En effet, selon plusieurs études, il est plus pollué que celui de l’extérieur. Problèmes : poussière, humidité, produits en tout genre.

Les produits ménagers sont un problème, car ils ajoutent plein de polluants. Le livre 175 questions-réponses sur les produits ménagers est bien fait, un peu technique pour le commun des mortels, mais il répond honnêtement aux principales questions que chaque personne se pose. Ma seule réserve, il est fait par un chimiste qui travaille pour Prolav qui fait les produits ménagers écolos Biovert. Comme journaliste je me méfie toujours. Mais ces réponses sont très intéressantes. Il nous conseille aussi de se méfier des produits bio et écolos, car ils ne sont pas forcément inoffensifs. Attention aussi au mot naturel. Il ne veut rien dire.

Je m’oppose à l’une de ses conclusions qui dit qu’on aura de plus en plus un produit pour une utilisation particulière. Non. Je crois qu’il faut arrêter de multiplier les produits. Souvent le bicarbonate et le vinaigre font l’affaire et ne coûtent pas cher.

À éviter donc :

Les « bonnes odeurs »
Premiers produits à bannir de sa vie, les désodorisants en tout genre
les multiples produits parfumés et diffuseurs d’odeur divers sont de véritables soupes chimiques qui polluent notre air intérieur. Les spécialistes les déconseillent fortement. : Exit ceux électriques qui consomment de l’électricité en plus de diffuser une odeur chimique, les Air wick ( qui font une pub très greenwashing en présentant leur produit comme écono ? et écolo ? Aussi Febreeze et tous les produits qui diffusent une odeur. Même les huiles essentielles peuvent être problèmatique si on est asthmatique ou hypersensible. On ouvre la fenêtre et on trouve l’origine de la mauvaise odeur.

Les produits parfumés
De nombreux produits sont parfumés avec un parfum synthétique qui n’est pas naturel du tout contrairement aux produits plus écolos. On évite tout produit parfumé : nettoyants, cosmétiques, shampoing, savons, etc. C’est bien meilleur pour la santé.

Produits hyper toxiques
Les nombreux produits ( nettoyants pour le four, débouche tuyaux, nettoyants pour cuvettes des toilettes, assouplissants liquides et en feuilles dégagent des composés organiques volatils (COV) et autres polluants. On garde l’essentiel : un nettoyant tout usage, un dégraissant, un liquide vaisselle et un pour la lessive.
On utilise en priorité les produits d’entretien certifiés ÉcoLogo le Choix environnemental.

Les pesticides et autres produits dangereux
Adieu pesticide. Ils sont interdits depuis 2006 et on évite tous les types de pesticides. On préfère aussi les peintures sans COV, et les vernis à l’eau, les colles dans les meubles, etc.

La cigarette
La fumée de cigarette ou de la combustion du bois engendre des polluants. C’est la base d’éviter de fumer à l’intérieur.

L’humidité
Le taux d’humidité excessif de l’intérieur des maisons nourrit la moisissure et cause de nombreux malaises 

La poussière
On époussète régulièrement avec un simple linge humide, pas de produits. On lave ses draps et surtout son couvre-lit chaque semaine.

Suggestion de lecture

Les livres de Marc Geet Ethier sont super intéressants, publiés chez Trécarré : Ménage vert, se faciliter la vie en la protégeant et Zéro toxique, petit manuel de survie.

Le site internet de la SCHL offre de nombreux livrets d’information gratuits sur la pollution intérieure.

Et bien entendu, mon livre l’écolo écono et les autres.

Autres textes sur le sujet:
Où trouve-t-on les perturbateurs endocriniens ?
Lien entre pollution et cancer du sein.
Les logos écolos trop nombreux.
Se questionner sur les causes environnementales des maladies.
Faites du ménage, de l’air.
Attention aux cosmétiques bios.
Les détergents écolos pour lave-vaisselle.

About these ads

Une Réponse

  1. Merci! Merci!!!

    Ça fait toujours du bien de se rappeler …

    Je me laisse souvent avoir par tout ce qui sent bon!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 86 autres abonnés

%d bloggers like this: