Jouets séparés pour garçons et filles ? Pourquoi?

Je reviens d’un magasin de jouets à Issoire en Auvergne, avec mon neveu. Je suis encore estomaquée qu’en France on sépare les jouets pour garçons et filles. Les garçons inscrit en bleu et les filles en rose. Tout pour perpétrer les stéréotypes. Tout pour maintenir la femme à la maison et les hommes comme pourvoyeur.

Pourquoi séparer ainsi? Il y a de plus en plus de filles qui aiment les jouets que l’on dit pour les gars et le contraire. En cataloguant les jouets selon le sexe des enfants, on encourage la séparation et les rôles traditionnels. On prépare toujours et encore les filles à devenir des mères, des femmes d’intérieur, des hôtesses de l’air, etc. Tandis que les jeux virils et les métiers plus compétitifs sont réservés aux petits gars. Les filles jouent à la poupée, à la cuisine, etc. et les garçons ont des armes, des robots.

Pourquoi ne pas laisser les enfants choisir selon leur goût et non selon leur sexe ? Que se passe-t-il si une fille désire un jouet dans la section garçon ? On la traitera de garçon manqué. J’ai assez souffert de m’être fait traiter de garçon manqué toute mon enfance, je ne le souhaite à personne.

Pire, un garçon qui voudra un jouet dans la section filles subira certainement les quolibets, pourrait se faire traiter de fille, etc. Pas très agréable.

Bref, on n’encourage pas la liberté de choix pour les enfants, on favorise les stéréotypes au lieu de les laisser exprimer leur réelle personnalité, garçon ou fille. Évidemment, vous me direz que la majorité des garçons préfèrent les voitures et les filles les poupées. Peut-être mais je n’en faisais pas partie et les deux enfants de ma cousine non plus. Sa fille préfère jouer au foot et aux voitures tandis que son fils préfère les jeux plus tranquilles.

About these ads

11 Réponses

  1. Au Québec, c'est peut-être moins flagrant, mais il suffit d'arrêter à un service à l'auto chez Mc Do pour que les enfants entendent demander par la caissière "jouet pour fille ou pour garçon?".Le message est quand même là. Et bien des petites filles s'empêchent de demander les camions et les garçons, des peluches, par exemple.

  2. Dans une grande surface comme le Toys'r'us, une grande partie du magasin est rose et une autre bleue !

  3. C'est vrai que c'est un peu bête, mais moi je ne me gênerais pas pour aller dans une section comme dans l'autre. Tout passe par l'éducation c'est le rôle des parent de dire ce qu'il en est aux enfants. Souvent malheureusement les parents adhèrent à ce que la société impose ou les entreprises alors c'est sûr que les préjugés apparaissent.Ma fille à plein de jouer varié et a hérité de tous les jouets de mes neveux qui sont principalement des autos, camions et trucs de construction. Elle joue avec tout et ne se pose pas de question parce qu'on ne mentionne jamais que ça appartient à un ou l'autre des sexe.Ce qui m'énerve ici c'est plutôt la difficulté de trouver des vêtements unisexe pour enfant. Ça m'enrage de voir que les filles portent principalement du rose et tout les dérivés, lilas, violet, bourgogne etc. et les gars, du bleu, du vert, du brun…Et que forcément sur un chandail de fille ce sont des fleurs, des coeurs et des poupées alors que chez les gars, ce sont des voitures, des ballons de football et des bateaux.Enfin, faut chercher ou aller vraiment dans des boutiques spécialisées pour trouver quelque chose de pas pire et encore ça coûte une beurrée juste pour un bout de tissu qui fini vite par être sali… parce que si on croit que les cochons sont sales (ce qui est faux), détrompez-vous ce sont les enfants les pro pour se salir, et cela, bien malgré eux! ;o)

  4. Personnellement, je me demande bien ce que ça peut faire. C'est plutôt le fait de le signaler qui devient une forme de discrimination. Parce qu'aujourd'hui, au Québec du moins, on va indifféremment d'une couleur à l'autre. Mais, et surtout, il ne faudrait pas oublier qu'après des années à nous montrer que le choix des enfants est conditionné par l'éducation, on s'est aperçu que ce n'est pas le cas. Je me souviens qu'on parlait d'études faites en ce sens il y a quelques années en Grande Bretagne. Il y a une sorte de naturel inhérent à notre sexe. Il faudrait cesser de nier ça!Ma fille de 8 ans, qui n'a jamais subi aucune pression de quelque ordre que ce soit, choisie généralement les jouets que les féministes qualifient encore de stéréotype. Il lui arrive de jouer avec autobus, camions et autos. Je lui ai même acheté des outils de plastiques parce qu'elle voulait m'imiter lorsque je faisais de la rénovation. Ça a duré le temps d'une rose. Elle consacre la majeure partie de ses temps de jeux aux poupées et autres jouets dits pour filles. C'est son choix!Les enfants ont besoin de balises et de modèles. Ils ne trouvent pas ça dans les idéaux d'uniformisation qu'on retrouve partout depuis près de 30 ans. Alors, ils ne peuvent faire de choix autre que le seul qu'on leur impose. On voit les résultats!Pour ce qui est de se faire écoeurer à l'école quand on est jeune, ça sera toujours comme ça. Trente ans de psycho pop et d'influences à la Passe-Partout n'y ont rien changé. Au contraire. Il ne faudrait pas oublier la nature humaine!

  5. Je le vois constamment chez moi: mes filles sont attirées par des jouets de filles et mes garcons par celui des gars! Et dieu sait que je n'encourage pas la séparation des jouets! Par contre, mon plus jeune adore jouer avec les petites pouliches et barbies. Pourquoi? Parce qu'il aime jouer avec ses soeurs, voila.Plus l'interaction est là et plus le jouet devient secondaire.

  6. tout à fait raison.

  7. je suis d'accord avec vous.

  8. oui tout à fait raison il fait laisser l'enfant choisir ces jouets pour améliorer son goût.

  9. Bonjour :Pour le Mac Do : Menu Fille ou Menu Garçon ? : c'est ici !Pour Zazie et Max histoires de genres : c'est là !;-)Thierry

  10. tout simpement parce que les garçons ne jouent pas à la poupée, ça c’est un mythe ridicule. Je suis née en 84 et si j’avais voulu jouer aux robots, je l’aurais pu, tout comme mes frères auraient pu jouer à la poupée. On ne le faisait pas. Rien de macho là dedans, les filles et les garçons n’aiment pas en général les mêmes jouets. Regardez dans une cour de récré, les filles et les garçons jouent pas rarement ensemble parce qu’en général n’aiment pas les mêmes jeux. Les instits n’encouragent pas cela, mais de mon temps, nous les filles on jouait à l’élastique, les garçons jouaient au foot, même si on était tous libres.
    en revanche, je vous suis sur un point, si une fille aime jouer au foot, et un garçon aime les jeux de fille, ils n’ont pas à se faire traiter de quoi que ce soit

  11. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Chez nous, nos enfants, fille et deux garçons ont toujours choisi leurs jouets avec liberté. La petite aime les voitures et les poupées, et les garçons pareil. C’est après, que la société les fait changer puisque, comme vous dites, on catalogue les jouets selon le sexe des enfants, on encourage la séparation et les rôles traditionnelst…Ça doit commencer à changer à la maison, puis dans le commerce, les boutiques de jouets doivent changer…L’éducation est aussi fondamentale pour que la pensée change.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 85 autres abonnés

%d bloggers like this: