La poutine aux crevettes chez Claudine

L’institution de Gaspé


La poutine aux crevettes: frites, sauce blanche et crevettes
La chef nous a préparé un festin

L’eau au fond…
Avec Claudine et la fameuse poutine…

J’adore les frites et la poutine. J’en ai goûté des centaines mais pas celle au foie gras que je promets de déguster un jour. Alors quand ma collègue Annie Richer m’a conseillé fortement de goûter la poutine aux crevettes, j’en ai parlé constamment à l’organisatrice de notre tournée. Pourrait-on faire un petit arrêt au Brise-Bise pour y goûter la poutine ? Je n’ai pas eu de réponse tout de suite mais après la visite au Parc Forillon et au Musée de la Gaspésie, nous nous sommes dirigés vers le Brise-Bise, cette institution de Gaspé qui existe depuis 23 ans.

Outre le service de traiteur (les délicieux dîners que l’on a dégusté sur la plage du parc Forillon venait du Brise-Bise), le Brise-Glace en été, ce restaurant offre des concerts. Il est seulement dommage que la route et un immense stationnement le séparent de l’eau.

Grosse surprise, la propriétaire et fondatrice du Brise-Bise mais aussi de la Traversée de la Gaspésie en ski de fond, Claudine Roy, nous attendait pour un charmant et délicieux 5 à 7 sur sa terrasse privée. C’est là que j’ai réalisé que c’était la Claudine dont parlait si souvent Josée Blanchette. Claudine qui aime sa Gaspésie, qui la chérie et veut la faire découvrir. D’ailleurs, la Traversée est l’un des moyens pour ouvrir la Gaspésie en hiver. Claudine si chaleureuse, accueillante et enthousiaste. Elle pourrait faire aimer la Gaspésie en hiver à la Mama Cool, Marie-Julie Gagnon ;-)

Car, lors de ma toute petite incursion en Gaspésie en 2007, lors du salon du livre de Rimouski, j’avais constaté que tout était fermé. Sur la route entre Rimouski et Matane, les portes closes foisonnaient. Métis-sur-mer paraissait comme une ville fantôme avec ses villas aux volets closonnés de planches de bois. La Gaspésie ferme ses portes d’octobre à mai. Comment peuvent bien vivre ses habitants ? Tout ceux qui travaillent dans le tourisme et autour?

Dommage de voir une si belle région inopérante durant de long mois. Alors que l’hiver est magnifique, m’a-t-on dit en Gaspésie. Le contraste entre la mer et la neige donne des spectacles exceptionnels. Il faut faire connaître la Gaspésie l’hiver, voici ce que tente de faire la Traversée. L’Auberge de montagne des Chic-Chocs est aussi l’un des attraits hivernal. La fréquentation y est plus élevée en hiver qu’en été.

En passant, je me suis pratiquement engagée à participer à la prochaine en 2010. À suivre.
Avec toutes les poutines aux crevettes que je pourrais manger, il faudra que je fasse du ski de fond…

En passant la poutine aux crevettes a séduit plusieurs membres de la tournée qui n’aimaient pas la poutine ou n’en avaient jamais mangé. Faut le faire. On pourrait aussi faire de la poutine au crabe et au homard ? Ça existe peut-être ?

On a même eu une visite surprise: Jean Lemire dont le Sedna passe tout l’été et une partie de l’automne à Gaspé !

J’ai dégusté…
Les photos où j’apparais sont de Lise Giguère

Ce voyage en Gaspésie était organisé et payé par Tourisme Gaspésie et la SEPAQ.

About these ads

Une Réponse

  1. Mouhahahaha! PERSONNE ne pourrait me faire aimer l'hiver, pas même une version inuit de Johnny Depp! Par contre, la poutine aux crevettes s'ajoute aux bonnes raisons qui me donnent envie de découvrir la Gaspésie! ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 85 followers

%d bloggers like this: